• bgv-bordeaux-grande-vitesse-integration-sur-mesure

Accélérer son intégration à Bordeaux avec BGV

Lorsque l’on arrive dans une nouvelle ville, la question de l’intégration et du réseau arrive très rapidement. A Bordeaux, Guillemette a créé BGV, un accélérateur d’intégration sur mesure, à destination des nouveaux arrivants. Nous l’avons rencontrée pour comprendre ce qui se cache derrière ce concept. Voici le bilan de notre entrevue, merci Guillemette pour ces réponses !

BGV, Bordeaux à Grande Vitesse : accélérateur d’intégration sur-mesure

D’où est venue l’idée de BGV ?

GUILLEMETTE : Journaliste, j’ai créé pour le journal Sud-Ouest (et pour l’Agence de développement économique) une rubrique hebdomadaire sous forme d’interview sur les nouveaux arrivants. Au fil de mes interviews, les gens m’interrogeaient de plus en plus longuement sur la ville, ses réseaux, son fonctionnement. Le job est venu à moi.

Quels sont les services proposés ?

GUILLEMETTE : Nous proposons différents services parmi lesquels :

  • Une journée d’accompagnement et de découverte
  • De la mise en relation voire du parrainage : une rencontre avec un bordelais qui partage vos problématiques
  • Un accompagnement dans la création de votre réseau pro ou perso
  • La création d’un carnet d’adresses sur-mesure

A qui s’adressent-ils ?

GUILLEMETTE : Nos services s’adressent aux nouveaux arrivants, aux gens débordés, aux conjoints perdus dans leur nouvelle vie, aux expatriés qui ont besoin de comprendre la France et la ville sans perdre de temps. Mais également aux sociétés qui souhaitent offrir un package sur mesure à un salarié.

Pour quels tarifs environ ?

GUILLEMETTE : Les tarifs varient selon le type de prestation. Il faut compter généralement entre 300€ et 2000€.

BGV-atelier-accelerer-integration-bordeaux

Pourriez-vous nous dresser le portrait de personnes accompagnées par BGV ?

Une directrice d’école de commerce avait besoin de développer des partenariats avec les entreprises et de bien choisir ses réseaux.

GUILLEMETTE : Nous lui avons fait rencontrer le réseau Entreprendre, pris un rendez-vous à l’agence de développement économique pour comprendre le tissu local. Nous avons également mis en place un parrainage avec une attachée de presse de l’université qui offre un début d’intégration tant au niveau professionnel que personnel.

Une maman venue en amont de son mari expatrié

GUILLEMETTE : Nous l’avons accompagnée dans la reconnaissance de son quartier, de la ville, et des réseaux pour s’implanter.

Ce fut un accompagnement de A à Z : choix de l’école, de la commune de la métropole, de l’association où s’investir pour développer une intégration, visite d’un chantier de l’architecte choisi dans notre réseau, organisation d’une rencontre avec un avocat et un banquier d’affaires, puis un notaire.
Nous lui avons également donné donseils quant au choix d’une agence immobilière dans un marché saturé. Nous avons mis en place un parrainage pour amorcer une vie sociale dans son quartier avec une maman de jumeaux comme elle.

Un couple américano-irlandais

GUILLEMETTE : Nous avons accompagné ce couple dans la recherche de leur maison, en les aidant à choisir leur quartier et l’école des enfants, les activités des enfants (conservatoire, foot en professionnel, …). Ils ont été parrainé grâce à nous par un couple bordelais longtemps expartrié.

A propos d’intégration

Pourquoi l’intégration est parfois difficile à Bordeaux ?

GUILLEMETTE : Trouver des gens qui nous ressemblent, qui partagent nos centres d’intérêt, vivre dans une commune qui nous correspond sociologiquement n’est pas une évidence. Les bordelais ont leurs codes, ils sont froids au premier abord mais lorsqu’on est introduit ou que l’on prend le bon chemin tout peut être assez simple.

Quand on arrive de l’étranger tout est nouveau. La société qui vous détache offre parfois un package mais la vie sociale reste à inventer, la bonne asso à trouver. Parfois, la commune ne répond pas à mes attentes, le mode d’emploi de la ville n’est pas simple. BGV comble ce manque qui fait la différence et permet d’être heureux dans sa nouvelle vie.

Comment BGV peut aider à recréer un réseau ?

GUILLEMETTE : Pour se recréer un réseau à son image, BGV aide à choisir en connaissance de cause : la bonne commune, le quartier, le type d’habitat, le bon réseau pro, le club qui compte, l’asso qui bouge, …

Le parrainage est une très bonne amorce de réseau perso ou pro selon les besoins, un dîner chez un bordelais du cru fait partie du parrainage. Je fais en sorte que les gens « matchent » pour qu’une vraie relation se crée. Les parrains et marraines sont volontaires, leur mission a du sens pour eux et ce sont des gens généreux de leur réseau.

A Bordeaux les réseaux pro et perso sont très imbriqués.

logo-bgv-accelerer-integration-bordeaux

Faire appel à BGV, mode d’emploi

Quand faire appel à BGV ?

GUILLEMETTE : Dans l’idéal en amont de l’installation, une reconnaissance du terrain est la meilleure option pour mettre toutes les chances de son côté.

Et sinon une fois sur place si l’intégration n’est pas au rendez-vous, qu’il y a eu erreur de casting sur l’école, la commune, la vie sociale qui n’est pas au rendez-vous.

Dans quels cas ne pas faire appel à BGV ?

GUILLEMETTE : BGV ne cherche ni du travail, ni des prospects, ni des clients : réseauter aide mais c’est un des éléments du puzzle. Trouver un travail en amont est indispensable.

BGV ne gère pas les démarches administratives mais peut les sous-traiter pour limiter le nombre d’interlocuteurs.

Prendre contact avec Guillemette

Nom, Prénom

Adresse Email

Tel

Votre message

accelerer-integration-bordeaux-BGV

En savoir plus sur BGV
Crédit Photos : BGV

2017-11-23T15:18:23+00:00

Laisser un commentaire