Des enchères pour vendre son appartement parisien

Dans le contexte actuel de l’immobilier parisien, de nouvelles façons de vendre sont en train d’émerger. Nous avons interrogé notre expert immobilier, Yannick, sur les ventes de type « enchères » qu’il expérimente depuis peu. Voilà tout ce qu’il nous a expliqué.

Un principe simple, basé sur les ventes aux enchères

YANNICK : Le principe du forfait enchère est de vendre un bien immobilier en employant le principe des ventes aux enchères comme les adjudications ou tout simplement e-bay.

Nous commercialisons le bien avec un prix de « mise à prix »inférieur à sa valeur et à la fin de la période de commercialisation, les personnes intéressées ont 24h pour faire des offres via la plateforme d’enchère. Tout se passe à domicile en temps réel, lorsque qu’une personne fait une enchère sur le bien chaque participant est immédiatement informé de celle-ci, ce qui lui permet de surenchérir et cela jusqu’à la clôture finale.

Des modalités définies à l’avance, avec les vendeurs

L’agent immobilier détermine en concertation avec les vendeurs :

  • la période des enchères
  • les jours de visites
  • la mise à prix

Une fois que tout a été déterminé, nous commençons la commercialisation du bien généralement entre 10% à 20% en dessous de sa valeur. Puis nous regroupons les visites afin de créer une émulation autour du bien.

A la suite de la période de commercialisation qui dure de 2 à 3 semaines, les acquéreurs intéressés auront 24h pour faire une ou plusieurs offres sur le bien. A la fin de l’enchère, les offres les plus hautes et les plus sûres financièrement seront soumises aux vendeurs.

Il est important de rappeler que les vendeurs ne sont pas dans l’obligation de vendre tant que le prix souhaité n’a pas été atteint. Concernant les frais d’agence, ils restent les mêmes, en % du prix de vente à la charge de l’acquéreur.

Les atouts de ce type de vente

Ce type de vente permet :

  • d’avoir des offres d’achats qualifiées en moins d’un mois
  • d’avoir potentiellement une offre supérieur au prix espéré pour les vendeurs en début de vente
  • de relancer des visites sur les biens en vente depuis plusieurs mois et d’avoir des offres d’achats

Attention, ce n’est pas pour autant une formule miracle. Par exemple, les biens atypiques touchent moins d’acheteurs potentiels même dans ce type de vente. Malgré un prix de présentation en dessous du prix du marché, l’émulation n’est pas toujours au rendez-vous.

Il est essentiel de bien cadrer la vente

YANNICK : Il faut faire attention à ne pas vouloir mettre le prix de mise à prix trop bas auquel cas il y a un risque de ne pas toucher les bons clients. L’autre risque est de vouloir faire une enchère trop longue, ce qui ferait redescendre l’émulation autour du bien.

Les différences par rapport à une vente classique

Dans une vente classique, le vendeur souhaite un certain prix de son bien et rajoute une marge de négociation pour espérer atteindre le prix voulu. Une fois sur deux, cela place le bien au-dessus du prix du marché et limite l’attrait des acquéreurs. A la suite de cela commencera une négociation du prix à la baisse.

Avec le forfait enchère, c’est tout simplement l’inverse. Nous mettons le bien en-dessous du prix du marché pour maximiser les visites par les acheteurs potentiels puis une négociation à la hausse commencera pendant la période de réception des offres. Ce qui peut permettre au vendeur d’avoir une offre supérieure à ce qu’il pouvait espérer. Chose tout à fait interdite dans le cadre d’une vente classique.

Le cas idéal pour ce type de vente

Nous conseillons ce forfait lorsque les vendeurs veulent vendre rapidement au meilleur prix. Cela peut être soit au début de la commercialisation ou bien pour les vendeurs ayant mis leur bien en vente depuis plusieurs mois et qui n’ont plus de visite. Ça lui permettra de toucher une nouvelle clientèle.

Comment réagissent les acheteurs ?

Les acheteurs sont plutôt surpris de ce nouveau mode de vente. Il faut bien leur expliquer les démarches et le principe. « Heureusement qu’e-bay a démocratisé le système des enchères, ca nous simplifie grandement la tâche. Une fois qu’ils ont compris, ils se prennent au jeu. »

Un moyen d’avoir des offres, parfois même supérieures aux attentes

YANNICK : Nous concernant, nous avons toujours eu 3 offres d’achats à soumettre à nos vendeurs depuis que nous avons mis en place le forfait. Pour ce qui est du prix, cela dépend du type de bien en vente. Si vous avez un bien classique, par exemple un 2 pièces de 30m² dans une copropriété de standing à une adresse recherchée, les prix peuvent monter haut, voire même être au-dessus du marché. Si vous avez un bien plus atypique vous aurez des offres au prix du marché.

En moyenne, on finit par vendre au prix du marché

En six mois, cela nous est arrivé une fois de vendre au-dessus du prix espéré. Je tiens à préciser que cela dépend des biens et du prix souhaité.

Si les vendeurs veulent un prix au-dessus du marché il y a peu de chance qu’il l’atteigne. Ce nouveau forfait n’est pas une baguette magique, le marché immobilier est bien réel et peu de gens achètent un bien au-dessus de sa valeur. Avec internet et les différentes émissions télévisées, les acheteurs ont une très bonne vision du marché. Ce forfait permet d’avoir les meilleures offres d’achat en un temps donné.

Un conseil pour nos lecteurs parisiens ?

Le marché parisien étant très tendu, je conseillerai de commencer la commercialisation par un forfait enchères. Ça peut permettre d’avoir de bonnes surprises.

Vous êtes intéressé pour revendre votre appartement parisien ? Faites appel à nos services.
Vous aimeriez en savoir plus sur ce nouveau mode de vente ? Interrogez directement Yannick à l’aide du formulaire ci-dessous.

Nom, Prénom (obligatoire)

Adresse Email (obligatoire)

Téléphone

Votre message

2017-10-26T09:52:58+00:00

Laisser un commentaire