fbpx
  • nouveau depart bordeaux

Un nouveau départ à Bordeaux pour Florian

Florian et sa compagne ont décidé de quitter Paris. Désireux de changer d’air, ils optent pour un départ à Bordeaux. Découvrez comment ils s’y sont pris et à quoi ressemble leur nouvelle vie bordelaise !

La vie à Paris

Florian et sa compagne sont arrivés à Paris un peu par hasard « Nous sommes originaires de Picardie. Ma compagne est arrivée sur Paris il y a 4 ans pour la fin de ses études et son premier emploi, et pareil pour moi. »

Sa conjointe exerce le métier d’expert comptable et Florian est ingénieur en informatique. Ce sont deux métiers pour lesquels on trouve énormément d’offres d’emploi sur Paris.

Le départ de Paris

Un passage par la petite couronne

A son arrivée, Florian habitait Vincennes. Puis il part brièvement vivre dans Paris intra-muros lors de son emménagement avec sa compagne, avant de repartir en petite couronne, par souci de ratio m2/prix.

« Nous avons tenté de déménager sur Sèvres, à côté de Boulogne Billancourt. Nous pensions retrouver un peu de verdure et moins de ville par rapport à Asnières-sur-Seine où nous étions. »

Avant de décider de partir de Paris

Florian l’admet, « Finalement, sur Sèvres, l’histoire est toujours la même. Bus, métro, changements … On reste toujours dans les 45mn/1h de trajet quotidien, quand tout va bien … »

Las de ces grosses journées qui les empêchaient de profiter de leurs soirées, en ajoutant le stress global de Paris, la sensation d’insécurité liés à divers évènements, et la pollution (Florian étant asthmatique) … ils décident alors de partir.

Le choix d’un nouveau départ à Bordeaux

A la question « Pourquoi cette ville ? », Florian nous explique qu’il a eu rapidement une opportunité professionnelle à Bordeaux. Ils ont regardé de plus près à deux à quoi elle ressemblait et Bordeaux leur a beaucoup plu.

« La proximité de l’océan (mon rêve/but), le grand air, une très jolie ville, beaucoup plus de calme. Bref, le choix était vite fait ! Malheureusement cette opportunité ne s’est pas conclue, mais au final dans notre tête nous étions partis, il fallait finaliser ce projet ! » nous explique Florian.

nouveau départ à Bordeaux

Les allées Tourny

Le départ

Un départ orchestré en 3 mois

Florian et sa compagne ont préparé leur départ sur environ 3 mois. « C’était le temps du préavis de ma conjointe, ensuite il fallait que je trouve un travail également. »

Finalement au bout de 2 mois, il a retrouvé un contrat en télétravail, et sa conjointe un nouveau CDI sur Bordeaux. Le logement a suivi très rapidement.
« Au final, nous avons cumulé 3 week-end pour passer des entretiens et faire des visites sur Bordeaux. Mais il est très clair que le nombre d’offres d’emploi est presque réduit de 90% ! »

Le plus dur pour eux a été de trouver de quoi déménager en aller simple, ou un outil leur permettant d’organiser un planning. Mais au final ils ont cassé un peu la tirelire pour s’offrir un déménageur.

Le logement idéal rapidement trouvé

Le déménagement s’est passé en deux étapes. Quand ils ont eu un coup de coeur sur un logement, ils n’ont pas pu négocier que le propriétaire attende la fin du mois du préavis de leur ancien logement pour démarrer la location. Il a fallu payer un mois en plus de loyer.

« Nous avions donc eu notre logement tout de suite, sans y être durant un mois. Finalement nous avons pris le temps de faire nos cartons et avons réalisé le déménagement au milieu du mois, ce qui nous laissait aussi le temps de bien nettoyer l’ancien logement.

Plus la date fatidique du départ approchait et plus j’étais excité par cette nouvelle vie. Mais c’est quand même un gros changement alors on se pose beaucoup de questions, est-ce que cela va perdurer, est-ce que nous allons nous faire à la ville, la population, etc etc… »

nouveau départ à Bordeaux

La cité du Vin – Bordeaux

Le bilan

Une intégration en douceur

L’intégration a été au final très facile et s’est faite naturellement pour Florian et sa compagne. « J’ai un ancien ami de lycée qui a aussi déménagé à Bordeaux, j’ai donc repris contact avec lui. Pour l’instant nous avons quelques connaissances que nous recroisons souvent lors de sorties avec notre chien. »

Aucun regrets pour ce nouveau départ

« Nous n’avons aucun regret, nous ne manquons de rien, nous profitons enfin de nos journées au calme, le soir nous pouvons aller au sport, préparer la cuisine etc… sans devoir se coucher à 23h. »

« Niveau culture il y a beaucoup moins de choses mais il y en a, il faut juste être un peu plus à l’affut du passage de tel ou tel artiste dans la ville. Nous n’avons pas encore pris part à ça mais ça ne va pas manquer avec les beaux jours. »

Et la vie Bordelaise ?

« Nous aimons beaucoup nous promener le long de la Garonne. Dès que le soleil se montre nous prenons notre voiture pour aller au bord de L’ocean qui est accessible en 45mn. Nous allons aussi dans divers quartiers, parcs etc… Nous utilisons principalement notre voiture, mais le réseau de tramway est très bien développé, ainsi que celui des bus. C’est presque aussi facile de se déplacer sur Bordeaux que sur Paris !

Nous cherchons des restaurants avec l’application de la fourchette afin de dénicher des bon plans et de bonnes tables. Honnêtement, on se demande si on arrivera un jour à tous les tester ! Le choix ne manque pas et les prix sont très corrects. Nous ne sommes jamais déçus. Nous aimons faire découvrir de bonnes tables aux amis ou famille qui viennent nous rendre visite. »

Au final la proximité de l’ocean fait que nous sommes un peu en vacances tout au long de l’année. Nous avons maintenant beaucoup plus de visites que quand nous habitions Paris !

Depuis que nous sommes ici, nous sortons beaucoup plus, nous avons même acheté des vélos afin de faire des randonnées un peu partout dans la région. Bref c’est un changement autant de vies dans sa localité mais aussi dans nos habitudes. »

nouveau départ à Bordeaux

Le jardin des Lumières

Le mot de la fin

FLORIAN : « Nous pensions aussi que nos vies étaient à Paris, mais en fait nous avons tous le choix, je pense que chacun doit jouer le jeu de changer de ville, de faire bouger les emplois en province. Nous nous sommes dit que si d’autres gens y habitent et y travaillent alors pourquoi nous n’y arriverions pas ? »

A ceux qui se posent la question de partir un jour, Florian leur dit « n’attendez pas, foncez dès maintenant ! ».

Crédit photo :
– Jardin des Lumières – By Pline [CC BY-SA 3.0]
– Les allées Tourny – By Ludovic Courtès [CC BY-SA 4.0 ]

2018-09-27T17:59:13+00:00

Laisser un commentaire