• quitter-paris-aix-en-provence-temoignage-1

Quitter Paris pour Aix-en-Provence, le récit de Baptiste

Originaires de province, ils ont fait le choix au bout de cinq ans passés à la capitale de quitter Paris pour vivre à Aix-en-Provence. Baptiste a accepté de nous raconter toutes les étapes de leur projet. Merci !

La vie à Paris

Baptiste et sa copine ne sont pas originaires de Paris : ils y sont arrivés à la fin de leurs études. Ils y ont vécu près de 5 ans. Sa copine a commencé dans une grande agence de comm’, suite à son Ecole de Communication, tandis que Baptiste travaillait dans une startup dans le secteur financier, qu’il a rejoint après son école de commerce.

Ils aiment Paris mais aiment encore plus prendre le large : « Dès que nous avions 2 ou 3 jours de vacances, nous n’avions qu’une seule envie, prendre la voiture et partir ! J’ai la chance d’avoir une maison à Cassis, du coup direction le sud. » explique Baptiste.

L’idée du départ s’est vite imposée

Le rythme parisien finit par avoir raison d’eux : « Et assez vite l’idée est venue d’elle-même : quitter Paris pour s’installer dans le Sud. Paris est une ville magnifique en soit, mais malgré nos efforts, la routine métro boulot dodo avait pris le pas sur nos envies de découvertes et de sorties. »

Ils ne pouvaient pas se projeter dans le futur à Paris. En cause ? « Le loyer trop cher, l’accès à la propriété impossible » raconte Baptiste, mais également la vie en extérieur qui leur manquait trop « impossible d’avoir un jardin, de faire des barbecues avec les copains, d’avoir un chien, … ».

C’est ainsi que la décision fut prise : « on déménage ! Une ville en tête ? Aix En Provence.« 

Le choix de quitter Paris pour Aix-en-Provence

Quand on questionne Baptiste sur le choix de leur nouvelle ville, il nous parle « de l’énergie, du cadre de vie, du travail … et du soleil bien sûr ! »

Cependant quelques difficultés se sont présentées : « Mais là premier hic : dans mon cas, pas trop de souci pour trouver du travail, par contre pour ma copine, il était plus difficile de trouver un travail dans la communication dans le coin … ».

Ils ont donc décidé d’attendre que sa copine ait trouvé la perle rare avant de lancer leur projet de déménagement. « Les étoiles s’alignent : une offre parfaite, dans la boite parfaite. Une lettre de motivation et 2 entretiens plus tard la nouvelle arrive : sous la forme d’un CDI pour Mademoiselle. » raconte Baptiste.

Le moment du départ

Pour Baptiste, tout s’est passé très facilement côté emploi : « De là tout s’accélère. Je pose ma démission, on me propose le télétravail … J’accepte. » Le télétravail est en effet une véritable possibilité d’aide pour quitter Paris.

Ils passent ensuite à la phase de l’organisation du déménagement et de la recherche du logement, jusqu’à tomber sur l’opportunité qu’ils recherchaient : « Une visite d’une belle maison en lisière d’Aix-en-Provence avec tout ce dont on rêve : de l’espace, 2 parkings, un jardin, cerise sur la déco : Une piscine! On signe… « .

quitter-paris-aix-en-provence-temoignage-2

Le bilan

Si dans leur cas, tout semble avoir été simple, il faut néanmoins préciser qu’un certain nombre de questionnements les ont torturés : « Comment va se passer l’intégration ? Pourra-t-on continuer à voir les copains ? Allons-nous réussir à vivre en dehors de Paris ? ».

Après 3 mois, même s’il est encore un peu tôt pour dire que le projet est un succès à ce stade, tout se passe bien pour eux. La qualité de vie est au rendez-vous telle qu’ils l’avaient imaginée : « on promène notre berger australien une fois par jour dans la campagne, on a des amis et de la famille qui nous amènent un lien social primordial et la vie parait plus douce. »

La vie à Aix-en-Provence

Baptiste et sa copine se sont bien adaptés à leur nouvelle ville : « Aix-en-Provence a cette facilité qu’elle est réputée comme étant la plus parisienne des ville du sud : un côté un peu bobo, de belles rues commerçantes, une vraie jeunesse qui sort et s’amuse en profitant du rosé de la région au soleil. »

« Le week end on va à Cassis, on fait les calanques. On découvre la région, la culture, ou on profite avec nos amis parisiens de notre piscine, autour d’un barbecue et d’un verre. 🙂 »

Des regrets ? « Pas un seul ! Nous n’avons qu’une envie : nous investir encore plus dans notre installation pour se sentir chaque jour un peu plus chez nous. » finit Baptiste.

Merci d’avoir partagé cette histoire !
Retrouvez tous les témoignages de départ ici.

Crédit Photos :
– Vue des toits d’Aix-en-Provence et la Sainte Victoire : By Nicolas Brignol
– La montagne Sainte Victoire : By Moony Anna [CC BY-SA 4.0]
– Aix en Provence : Mister No [CC BY 3.0]

2017-08-31T10:26:43+00:00

Laisser un commentaire