Quitter Paris pour Limoges, l’expérience de Julie

Après 7 ans passés dans la capitale, Julie a décidé de quitter Paris pour Limoges, sa ville natale avec son mari et sa fille. Un départ déclenché par l’arrivée de leur fille, Julie nous explique tout ça !

La vie à Paris

JULIE : Je suis originaire de Limoges et suis venue vivre à Paris intramuros pour le travail après mes études, j’y ai passé environ 7 ans. Mon ami est originaire de la banlieue parisienne et y avait toujours vécu.

Nous vivions dans le 18ème arrondissement de Paris, un endroit avec une vraie vie de quartier où nous avions nos habitudes, commerce de proximité, parcs…

Pour ma part j’étais consultante SIRH (donc en mission un peu partout chez les clients) et mon ami manager dans une Start up, j’ai toujours eu le souhait de revenir vivre à Limoges, où toute ma famille et amis sont restés, mais sans me fixer d’échéance particulière. Mon ami a très vite adhéré à ce projet qui est devenu une évidence pour nous à la naissance de notre fille. Nous allions très souvent à Limoges voir mes proches et chaque fois il me vantait la qualité de vie du Limousin.

La question de la province ou la banlieue s’est également posée mais mon ami ayant vu ses parents faire les allers retours Paris Banlieue tous les jours durant son enfance a préféré le choix plus radical de la province. Pour nous c’était tout ou rien, Paris ou province, mais nous avions du mal à nous projeter en banlieue.

Pourquoi avez-vous souhaité partir de Paris ?

Paris sans enfant est très agréable, mais tout devient plus difficile avec un bébé (les 5 étages sans ascenseur de notre appartement, les transports…), nous avions la sensation de ne plus pouvoir vivre spontanément. Chaque déplacement peut prendre 2 fois plus de temps que prévu, tout doit être organisé, prévu, même les soirées avec les amis se réservaient des semaines à l’avance, chacun étant dans des villes de banlieue différentes. Lors de mon congé maternité, j’ai ressenti cet isolement, le moindre déjeuner avec des amis, collègues demandait de s’organiser…

La pollution nous pesait, notre fille avait sans cesse des problèmes respiratoires. Au bout d’un moment on s‘est mis à tout voir en noir et la question de déménager revenait sans cesse sur le tapis.

D’autant que mes beaux-parents fraichement retraités et ayant toujours vécus en région parisienne se sont mis à chercher une maison en Charente Maritime, ça a contribué à accélérer notre projet. En effet nous avions du mal à envisager de nous retrouver sans grands parents à proximité pour notre fille.

quitter-paris-limoges-2

Décider de quitter Paris pour Limoges

Le choix du rapprochement familial

Au départ, nous étions très attirés par Bordeaux, puis avec l’arrivée de notre fille nous avons souhaité nous rapprocher de la famille. Bordeaux est une ville magnifique mais nous n’avions pas envie de nous retrouver seuls là-bas.

Nous avons donc opté pour Limoges, où sont tous mes proches, mes parents en se promettant de revenir régulièrement à Paris afin de voir les proches de mon ami. De plus la qualité de vie à Limoges nous a séduits. C’est une ville à taille humaine avec très peu de bouchons, un centre-ville mignon et sympathique et le coût de la vie est vraiment moindre par rapport à Paris ou même d’autres grandes villes de province. Nous sommes passés d’un appartement de 54m2 à paris à 117m2 en plein cœur de Limoges pour 2 fois moins cher.

La recherche du job

L’entreprise de mon ami permettant le télétravail assez facilement, c’était donc à moi de trouver un job à Limoges. Ce que j’ai pu trouver assez facilement contrairement à mes craintes, par contre il s’agit d’un CDD d’un an.

Cependant cela colle plutôt bien avec notre projet, en effet nous souhaitions nous laisser une porte de sortie, cette année est donc une année « test ». Nous nous laissons toujours la possibilité de revenir à Paris si besoin, notre appartement est mis en location. C’était aussi une sécurité pour mon ami, un déménagement en douceur, car même s’il en avait envie il appréhendait la vie en province, l’éloignement des amis …

Mon ami continue à effectuer des déplacements toutes les semaines à Paris et le reste du temps en télétravail depuis Limoges. C’est un rythme assez fatiguant mais ça lui permet de tester cette nouvelle vie et de faire la transition en douceur.

quitter-paris-limoges-3

Quelques doutes et difficultés rapidement dépassées

La crainte de faire le bon choix

Même si nous étions sûrs de nous, juste après l’aménagement nous avons eu un moment de flottement à nous demander si nous avions fait le bon choix. Cette période de doutes a duré le temps de quelques jours et puis petit à petit nous avons retrouvé nos repères.

Déménager en milieu d’année avec un enfant

De plus avec un enfant, un déménagement en cours d’année est compliqué car il est difficile de trouver crèche, nounou … la présence de famille s’est avérée indispensable.

Nous avons essayé au maximum de faire les choses en douceur pour qu’elle puisse retrouver ses repères, même si elle n’a qu’un an nous lui avons expliqué et fait les cartons avec elle.

L’aide des amis pour le déménagement

Nous avons déménagé avec les amis de Paris l’appartement parisien et avons emménagé avec les amis de Limoges, ça a été l’occasion de fêter cette nouvelle vie des 2 côtés ! Même si nous avions un petit pincement au cœur de quitter Paris, ça s’est fait dans la joie et la bonne humeur entouré de nos proches.

Un bilan plutôt positif

« On profite mieux de paris quand on y retourne »

JULIE : L’intégration a été simple car nous retrouvions ma famille et amis. Très vite des amis de Paris sont venus nous voir pour le week end et nous avons continué à aller régulièrement à Paris.

Nous sommes contents quand nous revenons à Paris les week-ends car nous profitons vraiment de la ville sans le stress des transports et du boulot.

quitter-paris-limoges-5

Une situation professionnelle à stabiliser

Le bilan est pour l’instant très positif après 3 mois, mais nous sommes conscients qu’il s’agit d’une étape, notamment professionnelle, car les déplacements ne sont pas de tout repos pour mon ami et je cherche une situation professionnelle plus stable.

Il nous reste donc aujourd’hui à transformer l’essai mais pour l’instant nous n’avons aucune envie de revenir à Paris. Je suis plutôt optimiste quant à notre situation professionnelle car même s’il ya clairement moins d’opportunités qu’à Paris, il y en a de très intéressantes, il faut juste être un peu patients.

Un choix de restaurants plus limité

Ce qui nous manque le plus sur Paris est le choix de restaurants, à Paris il est facile de trouver un bon japonais, à Limoges ça devient plus difficile. Raison de plus pour en profiter lors de nos week ends parisiens. ☺

Une vie culturelle qui démarre à Limoges

L’accès à la culture, je dois dire que je suis surprise car j’ai quitté Limoges en 2010 en trouvant qu’il ne s’y passait rien et j’y reviens en 2017 avec la sensation que ça a changé. Par exemple cet été Limoges propose de nombreux festivals, plusieurs choix d’expositions,

La vie à Limoges

Une vie de quartier en centre-ville

3 mois après notre départ de Paris, nous sommes en appartement en centre-ville de Limoges, en effet mon ami souhaitait garder le côté vie de quartier que nous avions à Paris, sortir à pied chercher son pain. Sans oublier la proximité de la gare, qui lui fait gagner beaucoup de temps lors de ses aller-retours sur Paris.

Cependant dans un futur à court ou moyen terme nous envisageons de nous installer en maison avec jardin. Nous attendons que je trouve une piste professionnelle plus stable et que mon ami ait un peu plus de recul sur la vie à Limoges pour confirmer son souhait d’y rester.

En tout cas nous avons vraiment amélioré notre qualité de vie, quitter Paris nous a surtout permis de gagner du temps, que nous passions dans les transports et que nous passons aujourd’hui en famille ou entre amis.

quitter-paris-limoges-4

Une vie plus simple et moins chère

La vie y est plus simple, en termes de déplacement par exemple ; moins chère, aussi bien pour le logement que pour les produits de consommation. En 5 minutes il est facile de se retrouver en pleine campagne.

De plus j’ai aujourd’hui la sensation de redécouvrir la ville de Limoges qui se dynamise de plus en plus, avec un centre-ville qui se modernise pour redevenir attractif.

Un emplacement idéal et une ville dynamique

La situation géographique est idéale (3 heures de la mer / 3 heures de la montagne). La proximité de Paris (3 heures en train) favorise l’implantation d’actifs comme nous qui souhaitent quitter les très grandes villes. Je suis agréablement surprise de voir que beaucoup de gens à Limoges sont dans notre cas, avec des déplacements réguliers à Paris.

Les espaces de coworking se développent un peu partout dans la ville… De nouveaux restaurants très sympas ouvrent petit à petit, le centre-ville subit une importante transformation. Bref ça bouge à Limoges !

quitter-paris-limoges-6

D’autres choses à ajouter ? Un dernier conseil pour la route ?

Lancez-vous, on n’a qu’une vie, il faut la vivre plutôt que la rêver.
Si vous hésitez ou avez peur (déjà rien de plus normal), faites ça par étape, en douceur et laisser vous (ne serait-ce que dans la tête) la possibilité de revenir à Paris si besoin. De toute façon rien n’est jamais figé.

Sinon à titre personnel, j’ai beaucoup d’admiration pour les gens qui se lancent dans une ville inconnue où ils n’ont pas d’attaches car c’est quelque chose que j’aurais souhaité pouvoir faire. En tout cas pour ma part étant très famille et amis, je me sentais plus à l’aise et épanouie à l’idée de m’installer à proximité des miens car c’est ce qui me manquait dans la vie Parisienne.

Merci Julie pour ce témoignage !
Pour voir d’autres témoignages d’ex-parisiens, …

Crédits photos :
– Vue aérienne de Limoges, Jardin de l’évéché : By Babsy (Own work) [CC BY-SA 3.0 ]
– Cathédrale St Etienne de Limoges : By User:Aratar (Own work) [license GFDL ]
– Maisons à colombages, Abbaye de la Règle : By Tiston (Own work) [GFDL, CC-BY-SA-3.0 ]
– Spectacle du festival de rue Urbaka : By LucasD (Own work) [CC BY-SA 4.0 ]
– La frairie des petits ventres, fête gastronomique traditionnelle se déroulant en octobre dans le quartier de la Boucherie à Limoges : By Frédéric de Villamil (Les Petits Ventres, Limoges) [CC BY-SA 2.0]

2017-09-13T14:43:27+00:00

2 Comments

  1. Sophie 4 octobre 2017 at 12:57 - Reply

    Coucou. Merci à Julie pour ce témoignage. C’est vrai que l’arrivée d’un enfant change beaucoup de choses dans la vie d’un couple. Vivre à Paris avec un bébé, ce n’est pas toujours évident. En tout cas, bon retour chez toi Julie !

  2. Sophie 4 octobre 2017 at 13:27 - Reply

    Personnellement, je trouve cela très compliqué de gérer toutes ces paperasseries quand on doit déménager. Merci beaucoup pour le partage, car je ne connaissais pas du tout cette agence. A+

Laisser un commentaire