• trouver maison nantes

Trouver son logement à Nantes : le témoignage d’Anthony

De Paris à Nantes

Déménager à Paris pour trouver un emploi

C’est parce qu’il ne trouvait pas d’emploi dans sa Bretagne natale, qu’Anthony est finalement arrivé à Paris fin 2008 où il y a vécu pendant 8 ans. Pour lui c’était alors plus « un choix par dépit qu’une envie personnelle ».

Pendant ces 8 années, Anthony n’a pas connu la vie parisienne intramuros puisqu’il a d’abord vécu en colocation à Poissy puis avec sa compagne à Levallois avant d’acheter leur bien à Meudon, dans lequel ils ont vécu pendant 4 ans.

Les raisons du départ

La décision de quitter Paris a d’abord été déclenchée par des événements personnels et dans le but d’un rapprochement familial. Mais Anthony et sa compagne savaient qu’ils ne seraient pas restés éternellement à Paris.

Anthony a toujours vécu en banlieue proche, ce qu’il voyait comme une contrainte : « on ne pouvait pas vraiment profiter de Paris mais on en subissait pourtant tous les inconvénients (transport, bouchons,…)! »

Un heureux événement a aussi fait pencher la balance : n’ayant tous les deux pas envie d’élever leurs enfants en région parisienne, c’était le bon moment pour partir !

Une envie de retour aux sources

Anthony a vécu à Nantes pendant ses études et y avait passé du temps en vacances, sa compagne, elle, est originaire de Lorient et connaissait bien Rennes.

Ayant quitté Nantes il y a 15 ans, Anthony a retrouvé cette ville transformée : l’île de Nantes, le côté architectural,…

La décision étant prise, la première étape fut de trouver un emploi. La recherche s’est déroulée aisément pour Anthony qui a trouvé son emploi au bout de 15 jours en postulant à une annonce.
Dans un premier temps, la compagne d’Anthony est restée en région parisienne pendant qu’Anthony cherchait un logement, ce qui s’est avéré plus compliqué que prévu !

trouver maison nantes

La recherche de logement

Un début de recherche compliqué

Dans un premier temps, Anthony et sa compagne cherchaient un bien en location, le temps de se familiariser avec la ville, de bien étudier le marché et d’avoir une situation stable.
Il a très vite constaté que de nombreux logements étaient en Loi Pinel soumis à des conditions de ressources particulières : « il y avait ce qu’il fallait pour se loger, mais nous ne pouvions prétendre aux logements disponibles à cause des réglementations. »

Anthony a d’abord été hébergé par la mère d’un ami pendant 4 mois, le temps de sa période d’essai et a ensuite pu bénéficier du service de mobilité proposé par son entreprise ce qui lui a permis de trouver un logement en location.

Sa compagne, Charlotte, l’a ensuite rejoint pour rapprochement de conjoint. Il a été plus compliqué pour elle de trouver un emploi qu’elle a finalement décroché 1 an et 2 mois après son arrivée.
Ceci leur a permis de pouvoir débuter leur projet d’achat.

La décision de passer par un chasseur immobilier

Ayant connu les difficultés de trouver leur location, Anthony et Charlotte ont tout de suite compris qu’il serait très compliqué de trouver la maison de leur rêve sans une aide professionnelle. C’est par une collègue de travail qu’Anthony a entendu parlé de Nicolas et Domicilium Nantes.

La première approche a été très facile : ils ont d’abord eu un rdv téléphonique puis se sont rencontrés : « Nicolas est venu présenter sa structure, sa manière de travailler et ses collaborateurs. On a eu rapidement confiance« .

Nicolas leur a demandé la liste des différents critères (obligatoires et critères bonus). Domicilium a ensuite pris quelques jours pour étudier le marché et identifier des annonces qui pourraient correspondre à leurs attentes afin de bien cerner le besoin avant de signer le mandat de recherche. « On s’est très vite mis d’accord, et on a signé le mandat de recherche ! ».

Découvrez Domicilium Nantes

La phase de recherche

Anthony et Charlotte étaient très en phase avec leurs attentes et ne souhaitaient visiter que des biens qui correspondaient à leurs critères obligatoires : « on ne voulait pas perdre du temps, ni en faire perdre à Domicilium ».

La phase de recherche a donc été principalement des envois d’annonces sans faire beaucoup de visite.

Anthony et sa compagne ont tout de même décidé de faire un compromis sur leurs critères et d’accepter de ne pas forcément trouver une maison ancienne comme souhaité initialement.

Une maison « coup de coeur » trouvée pendant leurs vacances!

La recherche a débuté en Janvier 2018, mais tout s’est accéléré au printemps, période plus propice à la recherche de logement.
Fin avril 2018, Anthony et sa famille sont en vacances dans le Médoc. Ils reçoivent alors un coup de téléphone de Nicolas de chez Domicilium : « Nous avons un bien qui va rentrer sur le marché mercredi. Il a 80% de vos critères et sera sans aucun doute vendu avant la fin de la semaine. Souhaitez-vous le visiter ? ».
Ne voulant pas laisser passer cette opportunité, Anthony a pris sa voiture pour rentrer sur Nantes et Nicolas de son côté a fait des pieds et des mains pour que la petite famille puisse être la première à visiter le bien.
« On a eu un vrai coup de cœur et on a signé l’offre d’achat directement à la sortie de la visite ! »

trouver maison nantes

« Domicilium nous a permis de trouver un bien que nous n’aurions jamais pu trouver seuls »

Anthony en est convaincu : sans l’aide de Domicilium, ils n’auraient jamais eu cette maison !
En effet, passer par un professionnel permet de pouvoir bénéficier de son réseau et des liens qu’il a déjà développé avec les différentes agences.

Tout au long de la recherche, et même avant la signature du mandat, Anthony a été frappé par le dynamisme, la disponibilité et la capacité d’écoute de Domicilium. Faisant preuve d’un grand professionnalisme, Domicilium a su le confronter à la réalité du marché : une relation de confiance s’est établie et il s’est très vite senti entre de bonnes mains.

Leur nouvelle vie à Nantes

Anthony et sa compagne ne regrettent pas leur choix et attendent avec impatience l’emménagement dans leur nouvelle maison, prévu début août.

Ils apprécient particulièrement le cadre de vie et la possibilité de pouvoir profiter simplement du centre ville : « je suis devenu citadin. Contrairement à la banlieue parisienne, j’ai la ville à proximité et je peux en profiter ! ».

Le quartier qu’ils ont choisi (quartier Doulon) est suffisamment vert pour qu’ils puissent se sentir proche de la campagne et leur nouvelle maison bénéficie d’un jardin qui fera le bonheur des enfants !

Les 3 lieux coup de cœur d’Anthony à Nantes :
L’Atlantide 1874, un restaurant 1 étoile qui domine la Loire
Le jardin des Plantes, un parc à l’anglaise en plein cœur de la ville
– La ligne verte du parcours du Voyage à Nantes, pour découvrir les lieux culturels et principales attractions du centre ville

2018-09-06T12:02:42+00:00

Laisser un commentaire