Un ex-parisien en parle

«Il a suffi d’un week-end à Chartres, pour tomber sous son charme et vouloir y faire notre nid ! Si près de Paris, de nos emplois, nos amis… c’était la possibilité d’un changement de vie en douceur.»

Claire, installée à Chartres depuis plus de 3 ans.
Découvrir son récit

Terrasse à Chartres
© Office de Tourisme de Chartres Métropole – Mathieu Anglada

La balade nature

Pour explorer Chartres et ses environs ou profiter de belles promenades à faire en famille, entre amis ou en solo pour prendre du temps pour soi, le plan vert vous tend les bras ! Au travers de ses chemins piétonniers comme de ses pistes cyclables avec des aires de pique-nique aménagées, chacun y trouve son bonheur.

Plan vert, Chartres

Le plan vert
© C’Chartres Tourisme

L’événement immanquable

Chartres en lumières propose tous les soirs d’avril à octobre, la mise en lumière et en musique d’une vingtaine de sites dans toute la ville à travers un parcours libre ludique et poétique.

Chartres en lumières

Chartres en lumières
© Scénographie : Spectaculaires, les Allumeurs d’Images ©Photo : Cité & Patrimoine

Le lieu incontournable

Le Château de Maintenon, niché dans la vallée de l’Eure, fut la propriété de Madame de Maintenon, favorite puis épouse de Louis XIV. Les jardins ont retrouvé leur esprit originel tel que Le Nôtre les avait dessinés en 1676 : un festival de perspectives en couleurs.

Château de Maintenon - chartres

Le château de Maintenon
© Groupement Martino

Le plat signature

Dans la région de Chartres, de nombreuses fermes, cueillettes ou marchés locaux présentent le meilleur de la terre, sous le label Terres d’Eure-et-Loir. Vous êtes plutôt salé ? Dégustez en terrasse le Pâté de Chartres. Vous êtes gourmand de délices sucrés ? Fondez pour le Mentchikoff.

Mentchikoff
©Office de Tourisme de Chartres Métropole – Mathieu Anglada

Pâté de Chartres
©Office de Tourisme de Chartres Métropole – Mathieu Anglada

Economie

Saviez-vous que Chartres se trouve au coeur de la Cosmetic Valley ? Les premières grandes entreprises de parfumerie françaises ont déplacées leurs usines de Paris à Chartres dans les années 1960, suivies par de nombreuses PME.

Aujourd’hui, la Cosmetic Valley accueille l’ensemble des entreprises françaises en parfumerie-cosmétique (et secteurs proches comme la chimie, l’emballage et les tests…), ce qui en fait le 1er réseau français et mondial d’industriels de la flière parfum et cosmétique. Elle représente 1 500 entreprises et 150 000 emplois.

cosmetic-valley-chartres

Le secteur cosmétique

Ça s’est passé ici

Raymond Isidore était un employé municipal à Chartres qui eut l’idée de construire et décorer sa maison entre 1930 et 1962 à partir de morceaux de vaisselle cassée et de faïence, qu’il récupérait un peu partout. Sa célèbre Maison Picassiette est un témoin insolite d’art naïf… Une maison qui suscite beaucoup d’étonnement et d’admiration, et aujourd’hui classée monument historique.

maison picassiette Chartres

Maison Picassiette
©Musée des Beaux-Arts de Chartres

Le point historique

La ville basse de Chartres se découvre en descendant les tertres (escaliers). Empruntez les ponts de pierre, flânez dans les rues rappelant un artisanat autrefois fort actif, et admirez les maisons à pans de bois typiques.

collégiale saint André Chartres

Collégiale Saint-André
© Office de Tourisme de Chartres Métropole – Mathieu ANGLADA

Les mots des habitants

« J’aime vivre dans le cœur de ville piéton, très commerçant, où l’on ne manque de rien, qui bat de façon animée mais sereine autour de la cathédrale et aux abords du marché. C’est un village dans la ville ! »

Claire @ChartressansGluten
Lire la suite

Marché Place Billard
© Groupement Martino

Il est passé par là

Connaissez-vous Laurent Clément, le chef chartrain qui a permis au restaurant Le Georges (le restaurant gastronomique de l’hôtel le Grand Monarque) de décrocher son étoile au Guide Michelin ?

Il a également créé 11 Cours Gabriel, des ateliers de cuisine ; et il est l’auteur de deux livres « 50 recettes de Terroir en Eure et Loir » et « Cuisiner! c’est de saison ».

Laurent Clément – 11 Cours Gabriel

Les bonnes adresses

« La librairie l’Esperluète ; Déjeuner sur le pouce chez Oc seven ; Boire un thé au Molière ou faire le goûter au Comptoir de Sarah ; Dîner au café bleu ou à Terra (Mais il y a d’autres adresses que j’aime beaucoup !) »

Claire @ChartresSansGluten
Lire la suite

ville chartres

Vitrines de Chartres
© Arnaud Hébert

Parler de Chartres sur le forum !