Villes d’aujourd’hui, métropoles de demain – Que retenir de l’étude PwC ?

Une étude a été réalisée en décembre 2015 par le cabinet d’audit et de conseil PwC pour mesurer la capacité de 15 métropoles françaises « à s’incarner, à s’inventer et à se réinventer ».

quitter paris paris je te quitteParis Je Te Quitte l’a décortiquée pour vous et vous résume les résultats les plus intéressants pour tout parisien ou francilien qui souhaite aller vivre en province.
Puis les 5 premières villes de l’étude sont passées au crible pour vous en donner un aperçu.

L’étude « Villes d’aujourd’hui, métropoles de demain »

Méthodologie

Partant du principe que d’ici 2050, plus de 65% de la population vivra dans des villes et métropoles, celles-ci sont désormais obligées de renforcer leur attractivité vis à vis des acteurs économiques mais aussi des habitants. La loi MAPTAM (Janvier 2014) a donné aux villes françaises plus de pouvoirs pour agir et être moteur de l’économie française.

Trois grands thèmes permettent de classer ces 15 villes : «Potentiel et connexion au monde», « Qualité et cadre de vie » ainsi que « Capital économique », regroupant au total 60 indicateurs ! Ces indicateurs sont issus de données provenant des bases institutionnelles françaises mais également européennes (Eurostat, Insee, data.gouv, sites des collectivités et organismes publics…).

Principaux résultats

Lyon arrive première au classement général devant Paris, Toulouse et Bordeaux. On note que malgré sa première place sur les critères « Potentiel et connexion au monde » et « Capital économique », Paris est pénalisée par la thématique « Qualité et cadre de vie » où elle n’est qu’en 6e position.

etude_pwc_classement_general
Bordeaux est la ville leader sur la « Qualité et cadre de vie », l’élément le plus recherché par les Parisiens désireux d’aller vivre en province. Celle-ci comporte des thématiques aussi variées que les transports et infrastructures, l’environnement, la culture et les loisirs ou la santé. Elle est suivie par Lyon et Nantes.

etude_pwc_classement_qualite_cadre_vie

Les villes de province les plus dynamiques pour l’emploi, l’attractivité et le coût de vie (« Capital Economique ») sont Lyon, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Strasbourg.

etude_pwc_classement_capital_economique

Enfin dans la catégorie « Potentiel et connexion au monde », qui regroupe Capital intellectuel (éducation et insertion dans l’emploi), Ouverture et connexion au monde, et Transition numérique, Lyon est la 1ère ville de province derrière Paris. Toulouse, Lille et Strasbourg sont également très bien positionnées et constituent la suite du classement.

etude_pwc_classement_potentiel_connexion_monde

Ville par ville, que retenir de cette étude ?

Lyon, une ville active où il fait bon vivre

Qualité de vie

Péniches_pub_à_Lyon quitter paris pour vivre a lyonLyon arrive en 2e position sur la qualité de vie. En effet, elle bénéficie d’un riche patrimoine historique et culturel, avec une large offre de loisirs : musées, bibliothèques, cinémas et salles de spectacles. En revanche, Lyon est plutôt en queue de peloton sur le plan du sport. L’offre de logement est un peu faible par habitant mais la ville investit sur le développement des infrastructures. Les transports en commun y sont très développés et très utilisés, notamment pour les trajets pendulaires (domicile-travail), mais aussi très chers. Malgré cela, la ville fait également partie des villes les plus embouteillées.

A la 6e place sur l’indicateur « environnement », du fait d’une forte pollution de l’air et un nombre d’espaces verts plus limité par rapport au nombre d’habitants, Lyon est cependant une ville respectueuse de l’environnement pour sa filière recyclage et valorisation des déchets très développée.

En revanche, Lyon, comme les autres grandes villes de ce classement, fait partie des villes où l’accès à la santé est plus compliqué : la ville manque de médecins et d’infrastructures hospitalières. L’autre inconvénient est le taux élevé de délinquance par habitant malgré un effectif de police parmi les plus importants.

Capital économique

Concernant l’emploi, un grand nombre d’entreprises sont basées à Lyon, mais le taux de création d’entreprises reste moyen et l’environnement entrepreneurial peu développé (peu de levées de fonds). Les taux de population active et d’emploi sont parmi les plus élevés avec Paris. Une grande part de cadres et un taux faible de chômeurs de longue durée en font une ville dynamique pour les profils qualifiés. La part des services dans l’économie locale est élevée, de même que le nombre de pôles de compétitivité ce qui fait de Lyon une ville tournée vers l’innovation.

Le coût de la vie reste élevé même s’il est moins important qu’à Paris. Les appartements coûtent cher à l’achat, de même que les frais courants comme le stationnement. Cependant, en compensation, les salaires sont parmi les plus élevés des villes de l’étude.

Si vous voulez en savoir plus sur Lyon, nous vous invitons à lire notre fiche ville dédiée.

Bordeaux, la ville offrant la meilleure qualité de vie

Qualité de vie

quitter paris pour bordeauxLeader dans les indicateurs relatifs à la qualité des infrastructures urbaines, à la santé et à l’environnement, Bordeaux est la ville offrant la meilleure qualité de vie. Première du classement sur l’environnement, Bordeaux est bien équipée en espaces verts, peu polluée et gère très bien ses déchets. Avec des médecins généralistes accessibles, et des infrastructures hospitalières suffisantes, Bordeaux se retrouve en tête du palmarès sur l’offre de santé.

Les transports en commun sont moins développés et il y a beaucoup d’embouteillages. Les déplacements ne sont donc pas toujours faciles à Bordeaux. Cependant, la ville investit beaucoup pour le développement des équipements comme de l’offre de logements.

La ville possède un patrimoine historique très riche même si, dans l’absolu, le nombre de musées, bibliothèques et autres infrastructures de spectacle est moins important que dans d’autres villes. Les Bordelais comptent aussi sur l’activité physique pour garder la forme, la population est plutôt sportive. Enfin, Bordeaux connaît une délinquance assez élevée et des effectifs de police insuffisants par rapport au nombre d’habitants.

Capital économique

Beaucoup d’entreprises sont implantées à Bordeaux, actives dans les services pour la plupart. Bordeaux est une ville propice aux créations d’entreprises et se positionne en 2e position sur ce créneau. Mais en dehors des entrepreneurs, il n’est pas forcément évident d’y trouver un emploi : peu de cadres y travaillent et le taux de chômage est moyen.

Le coût de la vie y est très élevé (prix du logement, frais divers, taxe foncière, …) malgré des salaires plutôt favorables en moyenne.

Bordeaux vous tente mais vous n’en savez pas assez pour vous décider à y vivre ? Aller faire un tour sur notre fiche ville!

Nantes, un bon compromis entre la qualité de vie et le dynamisme local

Qualité de vie

Panorama_depuis_Butte_Sainte-Anne eric brosseling quitter paris pour la province paris je te quitteNantes est la 3e ville de province avec la meilleure qualité de vie. Les embouteillages y sont modérés par rapport à d’autres villes du classement et les transports en commun bien développés. L’offre de logement est bien adaptée à la population.

Concernant l’environnement, Nantes fait figure de très bonne élève avec une 2e position, obtenue grâce à son air faiblement pollué, un nombre de m2 d’espaces verts par habitant légèrement supérieur aux taux des autres villes et une gestion relativement efficace de ses déchets. De plus, Nantes est une ville très sportive.

Le patrimoine historique est en revanche un peu moins riche que dans ses rivales de l’Est et du Sud, mais c’est surtout sur la culture que la ville perd des points. Nantes se retrouve en queue de peloton sur ce critère avec un nombre inférieur de bibliothèques, cinémas, musées et salles de spectacle.

Capital économique

Sur le capital économique, Nantes se retrouve en milieu de classement. Sur le critère de l’emploi, elle fait partie des villes très actives. Un bon nombre de créations d’entreprises sont à mettre à son crédit mais l’étude estime que cet environnement entrepreneurial reste encore peu développé. Ceci nous étonne quelque peu car on sait que la ville y accueille de nombreuses start-ups numériques mais c’est peut-être pour les TPEs de plus grande taille que l’étude estime qu’il y a encore des efforts à faire. Nantes enregistre également un fort taux de population active, même si la part des cadres n’est pas au plus haut.

L’immobilier reste relativement cher parmi les villes de province, mais les salaires restent plutôt élevés, ce qui en fait une ville où la vie est abordable et pas parmi les plus coûteuses.

Toulouse, une ville dynamique sur le plan économique

Qualité de vie

Toulouse_en_piste_2013_08 quitter paris pour la province metropoles de demainToulouse arrive en 9e position sur la qualité de vie, ce qui n’en fait pas l’une des villes idéales de ce classement pour ce critère, loin de là. L’offre de logement y est plutôt bien adaptée, et le centre possède un patrimoine historique assez riche.

Un bon développement des transports en commun, un air peu pollué et beaucoup d’espaces verts caractérisent également Toulouse. Mais la ville se positionne seulement dans la moyenne sur l’environnement en raison d’une valorisation des déchets un peu plus faible que d’autres villes du classement. On peut aussi souligner que l’accès à la santé est moins bon que chez ses rivales.

Sur le plan de la culture et des loisirs, Toulouse est bien positionnée avec de nombreuses bibliothèques, musées et salles de spectacle ainsi qu’une pratique sportive bien développée.

Enfin il est à noter que Toulouse n’est pas l’une des villes où la sécurité est la plus assurée, les effectifs de police ne sont pas les plus importants et le nombre de faits de délinquance n’est pas l’un des plus faibles.

Capital économique

Toulouse est une ville très dynamique sur le plan économique. Un grand nombre d’entreprises y sont installées, et pas uniquement des entreprises de services. Les créations d’entreprises y sont très nombreuses et la ville dispose de pôles de compétitivité bien connus (aéronautique notamment).

Toulouse dispose d’une large part de population active, le taux d’emploi est parmi les plus élevés et la part des chômeurs de longue durée est une des plus faibles. La ville emploie notamment une grande part de cadres. Cela classe Toulouse en 2e position parmi les villes de province sur le plan de l’emploi.

Au niveau du coût de la vie, l’immobilier est moyennement élevé parmi les villes de cette taille mais la taxe d’habitation et le coût de stationnement rendent le coût de la vie plutôt bas. Le salaire moyen est également parmi le 1er tiers de ces villes du classement. Tout cela fait de Toulouse une ville très attractive.

Strasbourg, la ville culturelle et des loisirs

Qualité de vie

Petite_France_Strasbourg quitter paris pour la province paris je te quitte metropoles de demainDes transports en commun bien développés et peu onéreux, une 1ere place sur le critère de l’offre de logement, et un patrimoine historique très riche en font une ville très agréable à vivre.

Strasbourg s’en sort très bien sur le plan de la santé, avec une bonne facilité d’accès aux médecins généralistes et un nombre suffisant d’établissements médicalisés pour les personnes âgées.

Strasbourg n’est pas en reste sur l’offre de loisirs en se positionnant 2e ville de province, tout juste derrière Lyon. Cinémas, musées, bibliothèques et autres infrastructures de spectacles en font une ville très active sur le plan culturel. La ville est également une ville sûre, avec un nombre de policiers suffisant et un nombre de faits de délinquance plutôt faible (c’est bien la seule ville de notre article à trouver grâce aux yeux de l’étude sur ce sujet).

En revanche, la ville se positionne moins bien sur l’environnement avec une gestion des déchets moins efficace que les autres villes et une pollution de l’air dans la moyenne. Pour autant, la ville offre une très forte part d’espaces verts au sein de la commune, la situant en première place sur cet indicateur.

Capital économique

Sur le plan de l’emploi, c’est plus compliqué. La ville comporte un taux plus fort de chômeurs de longue durée et un plus faible taux de population active, même si elle est connue pour être une « ville riche ».

Le coût de la vie est assez élevé. L’immobilier est cher et les salaires sont peu élevés, le ratio n’est clairement pas l’un des plus favorables.

En conclusion …

Il ne faut pas oublier que cette étude s’appuie uniquement sur des indicateurs quantitatifs ! Elle ne peut remplacer en aucun cas votre ressenti ou vos inclinations naturelles. Ceci dit, elle donne de bonnes informations pour comparer les villes entre elles d’un point de vue totalement objectif.

Pour découvrir les différentes villes de province de façon plus personnelle, nous vous invitons à aller lire nos fiches villes ainsi que l’ensemble des témoignages d’anciens parisiens que nous avons recueillis.

Nous remercions le cabinet PwC pour cette étude très utile pour nos lecteurs ! Vous pourrez trouver le document intégral ici.

Sources photos :
Lyon-CC by 3.0-CC BY-SA 2.0, Belzunce Daniel
Bordeaux, Paris Je Te Quitte
Nantes-CC by 3.0-Eric Brosseling
Toulouse-CC by 3.0-Don-vip
Strasbourg-CC by 3.0-Andreas Trepp

2017-12-21T12:44:06+00:00

Laisser un commentaire