Vos réflexions mûries, votre décision de quitter Paris pour une nouvelle vie en province est définitivement validée. Vos cartons sont prêts et ce nouveau départ est teinté d’excitation, d’attentes, mais peut-être aussi d’un brin d’inquiétude. Socialiser, se faire des relations, créer des liens de voisinage dans ce nouvel environnement, comment s’y prendre?

Conseil n°1 : la Positive Attitude

Souriez à votre nouvelle vie !

La région, la ville dans laquelle vous allez-vous installer, bien que nouvelle, ne vous est pas totalement étrangère. Vous l’avez choisie pour les opportunités qu’elle vous offre, tant sur le plan professionnel qu’au niveau de la qualité de vie.

C’est donc avec le sourire et le plaisir de la découverte que vous allez investir ce nouveau lieu, et c’est ce sourire, cette curiosité pour ce nouvel endroit qui attirera les personnes auxquelles vous vous adresserez. En effet les échanges se font souvent naturellement, en toute simplicité, c’est en allant vers les autres que vous obtiendrez un retour.

Faites savoir que vous êtes nouveau

Par conséquent, n’hésitez pas à informer que vous êtes nouveau/nouvelle, à la recherche de recommandations ou de bons conseils pour un médecin, un commerce, un restaurant etc. Vous serez agréablement surpris de constater que les personnes que vous sollicitez sont ravies de livrer leurs bons plans. Les commerçant, entre autres, adorent faire la conversation… sauf aux heures d’affluence bien sûr ! Néanmoins, vos interlocuteurs privilégiés seront sans nul doute vos voisins.

reussir son intégration

Conseil n°2 : Conquérir son voisinage

Lors de votre déménagement

Vos voisins sont indiscutablement un des points forts de votre intégration. Comment les aborder et créer des liens ? Là encore, ne vous départissez pas de votre sourire pour vous présenter, informer de votre emménagement, et assurer que vous mettrez tout en œuvre pour minimiser la gêne occasionnée : bruit, place de parking pour le camion etc. Ceci peut aussi se faire par voie d’affichage dans l’immeuble par exemple, mais si possible, privilégiez le contact direct.

Une fois installé

Le déménagement effectué/terminé, poursuivez votre opération séduction Vous pouvez vous inspirer de la coutume américaine qui consiste à offrir à ses proches voisins une spécialité culinaire home-made/maison, gâteau ou biscuits principalement. Ce geste est généralement apprécié et il y a fort à parier que l’on vous félicitera en retour, on vous demandera peut-être votre recette et le lien sera créé.

reussir son intégration

Conseil n°3 : Si vous avez des enfants (et/ou un chien !)

Créer des liens par le biais des écoles

De nombreux liens se créent facilement par le biais des enfants, que ce soit au sein de votre voisinage, à la crèche ou à l’école. Les discussions au sujet des enfants sont généralement prolifiques et engagent souvent par la suite des rapports amicaux. Si vos enfants sont scolarisés, il y a fort à parier que les parents de leurs copains deviendront les vôtres. Les invitations des copains à la maison sont l’occasion de discuter autour d’un café, d’un verre,…

… ou des activités extrascolaires

Il en est de même pour les activités périscolaires qui favorisent les échanges entre parents sur les passions communes de leur progéniture. C’est également l’occasion de proposer un système d’échange de services tels que le covoiturage qui tout en étant utile élargira par la même occasion le cercle de vos connaissances.

Votre chien aussi peut aider votre intégration !

Et si vous avez un chien, les promenades quotidiennes au square ne manquent pas de regrouper les maîtres intarissables sur les qualités de leur toutou. Une occasion supplémentaire de créer des liens!

reussir son intégration

Conseil n°4 : Investissez-vous dans des activités exéterieures

Les activités sportives…

Le sport, recommandé pour maintenir la forme et la santé, vous permettra en bonus de faire des rencontres. Inscrivez-vous dans un club, une association, pourquoi même ne pas créer une manifestation sportive de quartier si elle n’existe pas déjà… Organiser une marche bol d’air / randonnée un dimanche par mois par exemple…

…culturelles…

Il en est de même pour toute activité culturelle, manuelle ou autre. Des ateliers de dessin, peinture, couture, théâtre, cuisine vous ouvrent également de nouvelles opportunités de rencontre. Cette fois encore, pourquoi ne pas partager votre passion, votre savoir-faire personnel en créant vous-même des groupes de partage avec votre proche voisinage ?

…ou encore le bénévolat

Si vous disposez de temps, vous pouvez également vous investir dans le bénévolat. De nombreuses associations vous accueilleront avec gratitude, vous créerez des liens tout en participant à l’amélioration de la société.

reussir son intégration

Conseil n°5 : Réseaux sociaux & applications de voisinage

Mesvoisins.fr, MeetUp, et bien d’autres !

Il existe des services en ligne gratuits qui vous permettent de communiquer avec votre voisinage, votre quartier. Sous forme de petites annonces, ou bons plans, pour échanger des services ou des événements, ils vous feront découvrir de nouveaux commerces, restaurants ou autres lieux d’intérêt.

Parmi ces réseaux, mesvoisins.fr est l.un des plus populaires, avec 8500 voisins inscrits en trois mois lors de son lancement en février 2018. Par le biais de ces réseaux, en dehors de l’utilité des informations, vous passez de la communication virtuelle à de véritables rencontres.(cf..) en participant aux événements par exemple.

Vous aurez également l’opportunité de participer à des rencontres entre nouveaux arrivants, organisées par le site MeetUp.

Soyez pro-actifs !

N’oubliez pas que si ses services ont été créés et ont de très nombreux adhérents, c’est que la demande est forte, et que vous n’êtes pas seul ! Et si ce genre de service n’existe pas dans votre nouvelle ville, pourquoi ne pas créer vous-même une page de voisinage en ligne ? Si vous en avez le temps et l’envie, vous pourrez aussi être à l’initiative de l’organisation d’un afterwork de nouveaux arrivants !

Quelque soit le moyen choisi pour socialiser, le fil conducteur est d’aller vers les autres !