Vous êtes nombreux à nous avoir demandé comment nous est venue l’idée de créer Paris, je te quitte et comment le projet s’est lancé. Nous avons décidé de vous ouvrir nos portes et vous raconter la petite histoire de Paris, je te quitte et finalement, notre petite histoire 🙂

Deux co-fondatrices originaire du Sud-Ouest…

Aurélie …

« Je suis née à Pau et j’ai grandi dans le Béarn, dans un cadre de vie exceptionnel : une petite ville assez simple entourée de jolis paysages de campagne (bois, champs, coteaux, lacs, …). Pour le weekend, nous étions à 1H des plages océanes, à 1H des Pyrénées et 2H du bassin d’Arcachon, où j’allais régulièrement voir mes grands-parents.

J’habitais avec ma famille dans une maison avec un jardin. Enfants, nous passions beaucoup de temps dehors dès que les beaux jours arrivaient, entre les jeux de raquettes ou de cabanes dans les arbres, puis la piscine ou les discussions sur les transats avec les copines à l’adolescence.

Au lycée, je rêvais de partir vivre dans une grande ville. Je m’imaginais très bien aller à Paris, ou pourquoi pas Sydney 🙂 J’ai finalement fait mes études à Toulouse, puis à Lyon, avant d’arriver à Paris pour un stage. »

Kelly, originaire de La Rochelle

« Je suis née et j’ai grandi à La Rochelle, une très jolie ville de bord de mer où tout est facile d’accès. J’ai un souvenir d’enfance synonyme de liberté où l’on passait beaucoup de temps à jouer dans le jardin. En grandissant, j’ai pu apprécié la même liberté et autonomie car je pouvais tout faire en vélo. J’habitais à 10/15min du centre ville ou des chez mes amis.

Quand nous n’étions pas les uns chez les autres, on allait à la plage ou en centre-ville pour faire du shopping, boire un verre sur le port ou tout simplement se balader. Pendant la saison touristique, la ville était d’autant plus animée ce qui me donnait l’impression d’être en vacances ailleurs, alors que je restais chez moi.

Bien sûr, comme tous les adolescents puis jeunes adultes, je commençais à avoir envie de voir autre chose, de vivre dans une ville plus grande et Paris me faisait rêver. J’ai d’abord fait mes études à Tours, puis, comme la majorité de mes camarades de promotion, je suis partie à Paris pour mon premier emploi, en 2014. »

…Arrivées à Paris pour leur premier emploi

Des années de vie parisienne qui amorcent rapidement une prise de conscience

Notre vie parisienne, nous l’avons beaucoup aimé. C’est une aventure de venir vivre à Paris : il y a énormément de choses à faire et tout est nouveau. De plus, nos amis sont également venus à Paris pour travailler et c’est donc facile de tous se retrouver.

Mais sans surprise, quand on vit à Paris, on ne peut pas passer à côté de certains aspects qui deviennent de plus en plus compliqués lorsque nos vies évoluent. La taille (et le coût) de l’appartement par exemple est rapidement devenu un problème primordial, surtout lorsqu’un projet de famille commence à voir le jour.

Et puis bien sûr, il y a le stress de la vie parisienne, le temps passé dans les transports, l’impression de vivre à 100 à l’heure, et les premiers amis qui commencent à partir … tout ça, ça fait réfléchir !

La rencontre des deux co-fondatrices

Nous nous sommes rencontrées lorsque nous travaillions toutes les deux au sein d’une startup française dans le secteur des objets connectés. Nous avons crée des liens forts qui nous permettent aujourd’hui de pouvoir faire avancer et grandir l’entreprise.

L’avantage de travailler dans une startup où il y a encore tout à construire et où l’on travaille en autonomie, c’est que cela fait germer en nous une envie d’entreprendre. Cette envie d’entreprendre, nous l’avons chacune à notre manière vue naître lors de cette expérience professionnelle mais nous ne savions pas encore que nous allions la concrétiser ensemble 🙂

aurélie et kelly

Et la vie après Paris : Paris, je te quitte ?

La genèse du projet

Encore en poste au sein d’une startup française, Aurélie savait qu’elle n’allait pas passer toute sa vie à Paris. Et puis, de plus en plus de ses amis commençaient à avoir le même discours, les premiers sont partis et Aurélie s’est de plus en plus intéressée à cette thématique de mobilité.

Elle s’est rendue compte que ce sujet était dans la tête de nombreuses personnes qui approchaient la trentaine et qui commençait à se poser les mêmes questions : quelle vie après Paris ? où partir ? pour faire quoi ?

En se renseignant sur le web, Aurélie s’est aperçue compte que cette thématique était très peu abordée et que pourtant, de nombreuses personnes aimeraient avoir plus d’informations sur les opportunités de mobilité en région.

C’est alors, début 2015, qu’Aurélie a eu l’idée de créé le blog, Paris, je te quitte.

La création de l’entreprise par Aurélie

Dans un premier temps, le blog Paris, je te quitte avait comme objectif d’aborder le sujet de la mobilité à travers des interviews d’ex-parisiens installés en région, avec comme espoir que ces articles-portraits puissent aider des personnes qui avaient envie de partir à concrétiser leur projet.

L’audience croissante sur le blog a confirmé l’intérêt pour cette thématique et les lecteurs en ont demandé plus. Ils souhaitaient pouvoir découvrir et avoir des informations sur les villes de France mais aussi sur les opportunités d’emploi.

C’est donc en mars 2017 que la startup Arthea, éditrice du média Paris, je te quitte a officiellement été créée.

L’arrivée de Kelly pour renforcer la croissance

Le projet prenant de l’ampleur et les envies d’apporter de plus en plus de solutions aux lecteurs ont donné à Aurélie l’envie de faire grandir l’équipe.

A ce moment là, Kelly avait envie d’un nouveau challenge professionnel et de se lancer dans l’entrepreneuriat. Elle suivait le projet depuis sa création avec beaucoup d’intérêt et c’est finalement tout naturellement que les discussions d’association ont commencé à avoir lieu. Quelques mois après, Kelly rejoignait l’aventure pour faire grandir le projet aux côtés d’Aurélie.

salon du travail 2020

Tout ne fait alors que commencer

Depuis cette date, nous avons créé du contenu sur plus de 70 villes, lancé notre plateforme emploi mais aussi notre plateforme logement. Et ce n’est pas fini : nous avons pour objectif de pouvoir vous apporter tous les outils et solutions que ce soit au niveau personnel que professionnel pour vous permettre de changer de vie 🙂

La suite au prochain épisode …