La retraite est l’un des moments clés de la vie. C’est à la fois la fin d’une vie active souvent bien remplie, au rythme effréné « métro–boulot–dodo » pour les parisiens, et le début d’une nouvelle vie où l’on aspire à penser à soi. C’est la récompense après l’effort. Alors, la retraite est-elle le bon moment pour quitter Paris ? Rencontre avec de futurs et jeunes retraités qui nous livrent leurs impressions personnelles.

Pour ma retraite, Paris, je me prépare à te quitter

Pour Didier, quitter Paris est la récompense convoitée. À deux ans de la retraite Didier nous confie ses motivations.

L’émergence du projet de quitter Paris pour la retraite

« Ce projet a germé dans mon esprit lorsque j’ai eu 50 ans et a fait son chemin depuis. Je rêve d’une vie plus calme, moins de stress, notamment en ce qui concerne les déplacements. » En effet, Didier travaille dans le centre de Paris depuis plus de 40 ans. Il vit dans l’Essonne et effectue des trajets quotidiens de trois heures aller-retour en moyenne pour rejoindre son emploi, à 45 km de son domicile.

Didier rêve de bord de mer. Il reconnaît que Paris a l’avantage d’offrir pléthore d’activités, tant dans le domaine de l’art, des spectacles, musées etc. Mais, tout en recherchant plus de calme, Didier affirme être confiant pour recréer une vie active et riche en relationnel en région. Et cela par le biais du sport et d’engagement dans des associations.

Un temps d’adaptation sera bien évidemment nécessaire et ce réseau se construira petit à petit suite aux premières rencontres faites par le biais du voisinage, associations, etc.

Comment faire évoluer le projet d’une retraite en région ?

Accompagné de son épouse, Suzy, Didier explique profiter des vacances pour visiter et prospecter dans l’Ouest de la France, lieu de prédilection pour cette nouvelle vie. Le spot de rêve sélectionné, la question du logement sera bien évidemment la démarche majeure.

quitter paris retraite bord de mer

Propriétaire de sa maison, Didier a prévu de la mettre en vente six mois avant l’achat potentiel ; ceci par le biais d’un agent immobilier ou en direct, via les sites Internet. Didier est conscient et se réjouit des avantages financiers de cette transaction. « Entre vendre en région parisienne et acheter en province, la différence permettra peut-être une belle piscine ou/et un budget voyages » dit-il.

Bien sûr, quelques doutes ou inquiétudes peuvent effleurer l’esprit reconnaît-t-il mais c’est le propre de toute nouvelle aventure ! Didier est confiant, impatient, et transporté par ce beau projet de vie.

Paris, je t’ai quitté pour ma retraite – la réalisation du projet

Victor et Sabrina, jeunes retraités, ont franchi le pas. Ils ont quitté la proche banlieue parisienne pour s’établir dans une petite ville en Nouvelle Aquitaine. Victor nous partage son expérience.

Les critères géographiques pour choisir sa destination de retraite

Pour Victor et Sabrina, le choix de la région n’est pas un hasard. Victor et sa famille y ont vécu dans leurs jeunes années. Ils veulent donc retrouver le calme, la sérénité et le tissu social auxquels ils avaient goûté. « Dès le départ, il est important de bien définir ses attentes » conseille Victor.

Voici les critères sélectionnés par ce couple pour choisir sa destination de retraite :

  • La nature, la proximité de l’océan, le climat et la possibilité de tout faire à pied,
  • Être proche d’une ville moyenne pour bénéficier des avantages au niveau culturel, shopping, etc. Mais sans les inconvénients du bruit, de l’agitation et des embouteillages (même s’ils ne sont en rien comparables à ceux d’Ile-de-France),
  • Une gare, un réseau ferroviaire à proximité pour assurer un lien facile avec les enfants parisiens,
  • Des commerces de base, boulangerie, supermarché et surtout un cabinet médical, un dentiste, une pharmacie, etc.

La recherche de logement

Victor a mis sa maison en vente six mois avant la date prévue pour le nouveau départ, tout en commençant à rechercher parallèlement un bien dans la région sélectionnée, en Charente Maritime, proche de La Rochelle.

Sa recherche de logement  a été effectuée par le biais de sites Internet immobiliers. C’est seulement lorsque le compromis de vente a été signé, que Victor a accéléré le processus de recherche du bien à acheter. Après trois déplacements et une dizaine de biens pré-sélectionnés visités, Victor et Sabrina ont trouvé la maison idéale. C’est à Aigrefeuille, petite ville d’environ 4 000 habitants, proche de la Rochelle, qu’ils poseront leurs valises pour ce nouveau chapitre de leur vie.

Le prix de l’immobilier dans cette petite ville est bien inférieur à celui de Paris. Cela lui a permis de concrétiser ses rêves : une grande maison de caractère permettant d’accueillir les enfants pour les vacances. Les chambres étant à l’étage, Victor a veillé à ce que cette maison soit adaptable dans le temps. En effet, le rez-de-chaussée peut être réaménagé si besoin.

maison retraite

Quitter Paris pour la retraite : le bilan

Retour d’expérience de Victor et Sabrina après leurs premiers mois de retraite en région

Pour Victor et Sabrina ce changement de vie est une réussite, une belle aventure. « Les démarches immobilières, le déménagement, l’installation dans le nouveau lieu de vie ont été un pont entre la fin de la vie dite « active » et « les grandes vacances ».

Nous sommes fiers et heureux d’avoir relevé ce défi. Chaque jour est une découverte, un retour à la nature. Nous cultivons notre potager, les relations de voisinage sont simples et cordiales. C’est la vie dont nous avions rêvé. »

Un projet ouvert à tous, à adapter en fonction de sa situation

Didier et Victor vous ont partagé leur témoignage et expérience en tant que propriétaires. Si vous envisagez plutôt une location, le dossier à constituer est le même que pour toute location, avec l’avantage de prix locatif plus attractif en région. Un justificatif de versement des indemnités retraite ou pension des trois derniers mois vous sera demandé, en remplacement du bulletin de salaire habituel. De plus, un garant peut être exigé si votre revenu est inférieur à deux ou trois fois le montant du loyer (Source:trouverlocation.com).

Nous vous souhaitons une belle retraite en région 🙂