Vous aimeriez venir vivre à Troyes, mais vous vous demandez quel pourrait y être votre projet professionnel ? Nous réalisons dans ce dossier un petit tour d’horizon des opportunités professionnelles à saisir à Troyes : entrepreneuriat, emploi salarié …

Les atouts pour l’entrepreneuriat

Troyes n’est pas qu’une ville d’Art et d’Histoire. C’est également une terre d’entrepreneurs, comme en témoigne sa huitième place au classement des villes où il fait bon entreprendre (selon le classement L’express 2016).

Des opportunités à saisir sur Troyes

Un quartier historique en requalification

Le quartier Bégand, lieu où se trouvaient les usines du textile, est en pleine mutation. Ce sont de beaux bâtiments, d’architecture industrielle, dont certains sont rénovés en lofts, ateliers, logements … Certains locaux sont encore en rénovation et peuvent donner lieu à de belles opportunités pour des projets à construire dans un cadre plein de cachet et chargé d’histoire.

travailler à troyes

Bâtiment reconverti en loft
©Ville de Troyes

Entreprendre en franchise

L’entrepreneuriat en franchise fait partie des options à envisager si vous souhaitez aller vivre à Troyes. Un grand nombre de franchises désireuses de trouver un porteur de projet sur Troyes a été identifié par la Métropole.

En voici une liste non exhaustive :

  • Prêt-à-porter : Benetton, Esprit, Kidiliz group (Levis, Catimini, Jean Bourget, Absorba, IKKS, 3 Pommes et Esprit)
  • Maison & Décoration : Carré Blanc, Sostrene Grene, Muy Mucho, SmarTone, Culinarion
  • Maroquinerie, Chaussures, Accessoires : Carpisa, O bag, Xti Footwear
  • Cosmétiques & Bien-Etre : La Maison du savon de Marseille, groupe Provalliance (salons de coiffure et instituts de beauté)
  • Restauration : Pitaya, Bagel Corner, Dubble, Framboise, Bagelstein, Indiane Café …

Vous souhaitez entreprendre en franchise à Troyes ? Toutes les infos ici.

Ouvrir un commerce

En 2016, la ville a lancé son plan commerce, un plan d’actions pour développer l’offre commerciale du coeur de ville et augmenter le flux en son centre. L’objectif est d’augmenter les conditions favorables au commerce, et de ce fait d’améliorer l’offre de services aux habitants.

Les actions prennent la forme de subventions, de créations d’infrastructures physiques ou online, d’organisation d’événements, … En voici quelques exemples :

  • Accompagnement des porteurs de projet pour les aider à financer leur loyer. Cette subvention est fixée pendant les 2 premières années d’activité à 50 % du loyer hors taxes et hors charges, dans la limite d’un montant mensuel de 500 €, le règlement d’attribution excluant certaines activités.
  • Création de boutiques éphémères pour animer des événements récurrents afin de renforcer l’attractivité des habitants lors des lancements de produits ou concepts
  • Mise en place d’une bourse des locaux vacants pour favoriser l’identification de lieux propices à l’installation
  • Création d’un site e-commerce « vitrine des commerçants » pour renforcer la visibilité des commerçants, créer du trafic supplémentaire vers les boutiques du centre-ville et offrir un service d’achat en ligne avec retrait en magasin.
  • Mise en place d’une signalétique urbaine depuis l’extérieur du coeur de ville (parkings) pour amener les habitants et visiteurs vers les quartiers commerçants
  • Organisation de rencontres et d’événements pour les commerçants : petits déjeuners « nouveaux commerçants », visites « porte à porte », …
  • Soutien au stationnement sous la forme d’heures offertes dans les parkings : 30 minutes gratuites tous les jours, stationnement offert à partir de 17H les jeudis et vendredis

Rue commerçante à Troyes pendant la fête de la musique
© AC – Ville de Troyes

Des dispositifs d’aide inédits

La mise en place du prêt d’honneur « Initiative Aube » permet de contribuer au financement des entrepreneurs pour des montants allant de 1 000 à 15 000 €, à 0%, sans garantie, en complément d’un prêt bancaire ou d’un prêt ADIE. Il est possible d’obtenir un différé de remboursement jusqu’à 6 mois, et le remboursement total doit se faire sur 5 ans.

Pour les porteurs de projet qui vont créer leur entreprise avant la fin de l’année et les entreprises de moins de 3 ans, le concours de la création et reprise d’entreprise permet de doter les gagnants de 11 prix, allant de 1000 à 6000 €.

La CCI (pour les commerçants) et la CMA (pour les artisans) aident à la mise en place de projets de création ou de reprise d’entreprise, en accompagnant le développement dans différents domaines : Financement, Réglementation, Sécurité, Développement commercial et économique, Étude de marché potentiel, Aides à l’investissement … Ces dispositifs prennent la forme d’accompagnement individualisé, de jours de formation …

Créer sa startup à Troyes

Le dispositif Plug & Start

La Technopole de l’Aube en Champagne organise deux fois par an les journées Plug & Start à destination des futurs créateurs d’entreprises innovantes, à caractère technologique ou scientifique. Plug & Start prend en compte, individuellement, chaque projet d’entreprise, quel que soit son état d’avancement et l’accompagne le plus loin possible vers sa concrétisation, incluant une éventuelle levée de fonds. Ce sont 2 jours pour revoir son projet, et arriver à un Business Plan convaincant, que l’entrepreneur soit capable de défendre devant des financiers.

Les startups innovantes made in Troyes

L’entreprenariat troyen n’est pas réservé aux commerçants, bien au contraire ! On trouve de belles startups innovantes qui se sont lancées sur le territoire de Troyes. Par exemple, dans le domaine des cosmétiques, Romy ambitionne de devenir le nespresso de la cosmétique avec le développement d’une machine pour fabriquer des crèmes sur-mesure ; et dans le domaine de l’éclairage, festilight Illuminations, se positionne comme le spécialiste des décorations lumineuses et festives.

Les lieux dédiés à l’entrepreneuriat

Le Rucher créatif est un espace de travail collaboratif pour favoriser l’innovation collective en plein centre-ville. Co-working, événements (expositions, concerts, conférences, hackathons, soirées conviviales), espace de rencontres et d’expérimentations, restauration …

L’hôtel d’entreprise Le Phare qui bénéficie de bureaux et ateliers très agréables, à loyer modéré durant 35 mois, est parfait pour les entrepreneurs qui sont en cours de création sur un projet apportant une valeur ajoutée au territoire.

Le Rucher Créatif
© AC – Ville de Troyes

Les domaines de compétences

Au-delà de l’environnement propice à l’entrepreneuriat, on trouve quatre filières porteuses de l’industrie troyenne donnant lieu à des opportunités salariées.

Le textile

De la tradition textile aux centres de marques

Incontournable dans l’histoire de Troyes, comme nous en parlions dans notre dossier vivre à Troyes, l’industrie textile a fait de cette ville ce qu’elle est aujourd’hui. Les défis du XXe siècle auxquels ont été confrontés les entreprises de ce secteur ont donné à la ville un nouveau visage, sans perdre l’intérêt pour cette filière qui a fait sa renommée.

On retrouve des entreprises installées de longue date telles que la société Devanlay qui possède la célèbre marque Lacoste ; Petit-Bateau le chouchou français des habits pour bébés & enfants ; et d’autres comme le groupe Emo qui réalise de la co-traitance pour la fabrication des textiles … A noter que Petit Bateau recrute actuellement un développeur designer packaging et un chargé industrialisation méthode.

De ces usines textiles, sont apparues dans les années 70 des magasins d’usine. D’abord réservés aux ouvrières pour écouler les stocks d’invendus, ils se sont ouverts au grand public pour devenir les actuels centres de marques. Aujourd’hui 360 marques diffusées sont diffusées dans deux pôles autour de Troyes, l’un à Pont-Sainte-Marie au Nord et l’autre à un à Saint-Julien-les-Villas, au Sud. Ces centres de marques attirent près de 4 millions de visiteurs par an, dont 3,5 millions d’extérieurs. Ils bénéficient d’articles de la saison précédente ou de second choix de la saison en cours, moyennant une réduction du prix public de vente au moins égale à 30%. Ils représentent plus de 1 000 emplois.

Le textile aujourd’hui

Les entreprises du textile d’aujourd’hui sont spécialisées sur la conception de nouveaux matériaux comme les « textiles techniques et connectés » (matériaux qui entrent dans la fabrication de produits ignifugés, des pare-brises, des vêtements anti-transpirants, des membranes à usage médical ou aéronautique…), telles que Bugis qui crée des textiles mode et technique ou Textile Lafitte, spécialisée dans l’impression textile de vêtements de sport personnalisés.

La fibre végétale est un autre axe de développement du textile troyen, notamment avec le textile issu de chanvre, dont nous parlons ci-dessous.

troyes

La Bio-économie

Le Biogaz

Créé sous l’impulsion d’industriels et du Conseil départemental de l’Aube, le cluster Biogaz Vallée® regroupe les activités autour de la méthanisation. Il concentre plus de 50 entreprises, partenaires et chercheurs de haut niveau.
Son objectif est d’implanter durablement une éco-industrie du biogaz en favorisant les projets innovants et structurants, il vise à devenir la référence française de la filière.

Le chanvre

Le chanvre, une plante qui se cultive, est aujourd’hui largement produite et transformée dans les environs de Troyes. Avec 40 000 tonnes de chanvre transformées chaque année, l’Aube en est le premier producteur européen.
Le chanvre s’utilise comme un matériau dans différents domaines : la construction et la rénovation, les textiles et matériaux, l’alimentation et cosmétique, et la production.

Différentes entreprises présentes sur le bassin troyen sont spécialisées dans cette transformation du chanvre telles que La Chanvrière, une coopérative agricole qui produit des fibres ; ou la société FRD (Fibres Recherche Développement), plateforme de développement des valorisations applicatives des fibres végétales. En témoigne la création récente du Pôle Européen du Chanvre.

Le digital

La filière Digital est en plein essor à Troyes, notamment avec le développement de startups prometteuses dans le domaine. Parmi les secteurs représentés du Digital, citons la Santé & Silver Economie, l’industrie du futur et les process industriels, l’e-tourisme, les nanotechnologies et la sécurité des systèmes.

Pour donner quelques exemples de startups, dans le secteur de la santé on trouve Bioserenity qui développe des solutions pour les essais cliniques et le diagnostic ; LDR (devenu Zimmer Biomet) qui conçoit des dispositifs médicaux ; Advanced Accelerator Applications, un laboratoire spécialisé dans la médecine nucléaire moléculaire racheté par le groupe Novartis en 2017 ; ou encore Damavan Imaging, qui conçoit une nouvelle technologie pour l’imagerie médicale PETscanner.

Dans le domaine de la sécurité des systèmes, SupAirVision, réalise du contrôle éolien par drone ; Aquilae veut révolutionner la vidéosurveillance ; …

L’économie circulaire

Les énergies renouvelables

Outre le biogaz, deux types d’énergies renouvelables sont exploitées dans la région de Troyes : l’éolien et le photovoltaïque.
Situé en région Grand Est, la première région éolienne de France avec plus de 3 gigawatts de puissance éolienne raccordée, c’est tout naturellement que l’on retrouve dans l’Aube de nombreux acteurs de la filière : Boralex qui gère des parcs éoliens, Vestas et Enercon des fabricants d’éoliennes, CSO Energy un bureau d’études et d’ingénierie, Maia Eolis qui développe et exploite des projets éoliens …

Concernant le photovoltaïque, deux centrales solaires sont installées dans l’Aube : l’une à Romilly-sur-Seine (7,5 MWc) et la deuxième est en projet à Lassicourt (17 MWc), porté par la SEM Energie et la société Valorem.

Le recyclage

Sur le recyclage, les besoins concernent plutôt la recherche d’investisseurs ou de cadres en R&D. Parmi les acteurs locaux, citons l’entreprise Artémise qui réalise la collecte et le recyclage de sources lumineuses ou encore Remondis.

Autres domaines

L’agro-alimentaire

Au-delà des vignes qui alimentent les productions de Champagne locales, les environs de Troyes forment un bassin céréalier, qui insuffle une activité agro-alimentaire dans la région. Citons notamment le Groupe Soufflet, leader européen de la collecte de céréales.

Champs de blé

La métallurgie

C’est un secteur présent dans l’économie troyenne, allant dans des thématiques très différentes telles que les mécanismes de serrurerie, l’éclairage et plus récemment la mécatronique et la plasturgie.

Parmi les entreprises à connaître, on citera le leader des serrures Vachette du Groupe Assa Abloy ; Petitjean du groupe Al Babtain spécialiste de l’éclairage ; et d’autres tels que Accuride, Néomédiam (Groupe Kohler), …

La logistique, l’emballage-conditionnement et autres industries

De par sa situation idéale sur de grands axes entre Paris, Lyon, Strasbourg et Lille, il est tout naturel que Troyes ait pris sa place dans le secteur logistique. Les entrepôts Petit Bateau gérant la logistique pour le groupe dans toute l’Europe y sont présents, de même que ceux du groupe Lacoste.

Parmi les autres entreprises qui recrutent actuellement, on peut citer Garnica, leader du contreplaqué qui propose des postes de responsable maintenance et responsable de production ; Rakon, spécialisé dans la commercialisation de composants électroniques passifs qui recherche un ingénieur en recherche et développement ; Cinestic, le cluster numérique Grand Est qui propose un poste de Chargé de mission ; Provexi qui recrute en ce moment un Ingénieur chargé de projets client, un Responsable comptes clients et un Technicien chargé d’études ; ou encore Piscines Magiline en recherche d’un Chef de projet informatique.

A connaître également pour son activité logistique sur le territoire troyen : Eurodif ; UFP International (périphériques informatiques), l’entrepôt militaire à Châtres qui sera le plus grand pôle d’habillement militaire en France ; Michelin ; Cemoi ; … A noter également la présence de certains prestataires logistiques comme Logtex, Arvato Services Healthcare, TCP, Stralog, Gamba Rota…

Des dispositifs d’accompagnement vers l’emploi

6 Points Conseil Emploi

Dans l’agglomération de Troyes, on compte 6 Points Conseil Emploi, qui aident dans leurs démarches les personnes en recherche d’emploi, qu’elles soient diplômées ou non. L’objectif de ces espaces est d’apporter des conseils et un accompagnement aux chercheurs d’emploi en privilégiant la proximité et l’écoute.

Au programme, des entretiens individuels avec un conseiller, qui pourra vous aiguiller dans votre recherche d’emploi, et vous aider sur les questions de formation ou de reconversion professionnelle si besoin (bilan de compétences, validation des acquis de l’expérience, congé individuel de formation, contrat de professionnalisation, etc.).

Le PCE de Troyes accueille plus spécifiquement les cadres à la recherche d’un emploi, dont l’objectif est généralement de reprendre confiance, recréer du réseau, retrouver des repères, s’informer des formations et des reconversions possibles…

Un e-Espace Métiers, proposant des Formations Ouvertes à Distance, est également à disposition des chercheurs d’emploi. Préparation aux concours, remise à niveau en comptabilité, bureautique ou apprentissage des langues, c’est une autre façon de se former, avec des parcours mixant modules de formations à distance et ressources disponibles en ligne.

Article réalisé en partenariat avec Troyes Champagne Métropole

Vous cherchez un logement à Troyes ? Faites appel à notre expert !