• quitter-paris-pour-valence

Quitter Paris pour Valence, l’expérience de Sébastien

Paris, c’est fini pour Sébastien, qui a décidé de quitter la capitale pour Valence pour y fonder sa famille. Il nous explique sa décision et sa nouvelle vie dans un petit village sur les pentes du Vercors. Merci Sébastien d’avoir partagé ton témoignage !

La vie à Paris

SEBASTIEN : Mon épouse comme moi n’étions pas originaire de la région parisienne. J’y suis allé pour des missions dans le cadre de mon activité professionnelle (télécom puis informatique), J’ai aussi étudié et travaillé dans une autre capitale (Stockholm).

Ma compagne a réalisé sa dernière année d’études à AgroParisTech puis son stage de fin d’études sur Paris. Les propositions d’embauche auraient incité à rester sur Paris, mais …

Quitter Paris pour Valence : les raisons du départ

SEBASTIEN : L’un comme l’autre, nous ne n’imaginions pas élever nos enfants sur Paris, donc nous savions que nous n’y resterions pas. Mais avant cela, ce qui nous manquait le plus à l’un comme à l’autre c’est la nauture ! Pas seulement pour le week-end mais tous les soirs en rentrant du travail, afin d’être confronté à moins de pollution.

quitter-paris-pour-valence

Comment s’est fait le choix de Valence ?

La proximité de la nature …

SEBASTIEN : Pour les mêmes raisons, c’est à dire se retrouver dans la nature après la journée de travail : pouvoir se balader dans le village, cueillir des fruits et des légumes dans le potager, élever nos enfants loin du tumulte de la ville et de ses pollutions.

Les alentours sont un véritable terrain de jeu naturel pour les week-ends sans forcément prendre la voiture ou les transports en commun (qui existent peu).

… tout en gardant une bonne connexion aux métropoles

SEBASTIEN : La proximité de la gare de Valence TGV nous permet de rester à 2h15 de la capitale et très proches de grandes villes comme Barcelone, Bruxelles, Londres en train.

C’est un critère très important pour nous autant dans notre vie personnelle que dans notre activité professionnelle.

Qu’est ce qui est difficile loin de Paris ?

Le dynamisme économique reste plus important sur Paris

SEBASTIEN : Sur un plan professionnel, il peut être plus complexe de trouver un boulot en Province. Même lorsqu’on créé sa propre boite ou Start-Up (c’est mon cas avec KooKooning.com) on est amené à se rendre souvent sur Paris qui rassemble encore beaucoup d’événements, de centres de décisions … de business tout simplement.

Nous travaillons tous les 2 sur le parc d’activités de Rovaltain – Valence TGV qui facilite les échanges avec Paris (mais pour un aller-retour, cela fait quand même plus de 4h de TGV dans la journée).

La vie culturelle est moins trépidante

SEBASTIEN : Sur un plan personnel, c’est l’éloignement de l’agitation culturelle qui est sans aucun doute le plus dur au début, car ensuite avec l’arrivée des enfants on y pense moins … et puis il reste la proximité de Lyon, Marseille ou Nîmes dans une moindre mesure. Mais on ne remplace pas Paris sur ce point.

quitter-paris-pour-valence

Un changement en plusieurs étapes, une organisation différente

SEBASTIEN : Le changement a été progressif entre une capitale et une ville de province, puis une plus petite ville et enfin un petit village sur les pentes du Vercors. Les enfants n’ont connu que ça et ne s’en plaignent pas.

De nôtre côté, il faut apprendre à utiliser la voiture tous les jours (il n’y a pas encore de métro dans le village 😉 ) et à organiser nos sorties culturelles : moins d’improvisation mais autant de belles rencontres.

De la vie parisienne à la vie de village, un changement plutôt réussi !

SEBASTIEN : L’arrivée dans un petit village peut sembler plus complexe en terme de vie sociale que dans une capitale mais finalement, nous trouvons que c’est plutôt l’inverse : moins quantitative mais plus qualitative, la vie de village nous comble !

Il est vrai qu’il y a des vendredi et samedi soirs où l’accès (facile) à la culture ou la diversité manque … mais de moins en moins.

Finalement la Drôme nous a adoptés et nous l’avons adoptée : manger Bio, consommer moins et mieux, vivre au plus près de la nature, …

quitter-paris-pour-valence

La vie autour de Valence

SEBASTIEN : Lorsque l’été arrive, on se rappelle que nous vivons sur un territoire très touristique et que des gens font des milliers de kilomètres pour venir profiter quelques jours de son art de vivre. Alors, nous essayons d’en profiter toute l’année.

Les quartiers sympas deviennent des villages authentiques, les parcs de loisirs sont des sites naturels, les événements sont plus rares mais on les apprécie d’autant plus !

En termes de gastronomie l’offre reste relativement variée et très qualitative : de nombreux restaurants étoilés et des établissements comme la Cité du Chocolat VALRHONA ou les nombreux vignobles, et surtout, tous les produits du terroir à portée de main.

quitter-paris-pour-valence

Le mot de la fin

SEBASTIEN : S’installer sur Paris est définitivement exclu de notre projet de vie depuis que nous avons des enfants.

Vivre à proximité d’une gare TGV nous permet d’interagir facilement avec la capitale et d’avoir des métiers aussi captivant que ceux que nous pourrions exercer sur Paris.

Les quelques difficultés en terme de Business (comme lancer une StartUp) sont effacés par la chance que nous reconnaissons tous les soirs lorsque nous rentrons dans notre écrin de calme et de verdure.

Etudier et/ou travailler sur Paris a été une opportunité qui nous a aussi permis de mieux apprécier notre vie d’aujourd’hui.

Merci Sébastien pour ce témoignage ! Pour en voir d’autres, pourquoi ne pas lire celui de Marie qui est partie vivre à Avignon ?

Crédits photo :
– la place des Clercs de Valence, By Valentinois26 (Own work) [CC BY-SA 4.0]
– Vue du Port de plaisance de l’Épervière à Valence (Drôme), situé sur le Rhône, avec la colline de Crussol en fond By Jacques Forêt (Own work) [GFDL ]
– Esplanade Champ de Mars, By Txllxt TxllxT (Own work) [CC BY-SA 4.0]
– Saint Jean, Valence By Morburre (Own work) [CC BY-SA 4.0]
– Village de Pont-en-Royans, Vercors, By Calips (Own work) [CC BY-SA 3.0]

2017-11-03T11:44:05+00:00

Laisser un commentaire