• etude_pjtq_ville_ideale

[Etude] Quelle est la ville idéale pour les Parisiens qui souhaitent partir vivre en province ?

Pour la première édition de ce travail de recherche, nous avons étudié l’adéquation entre les principales villes de province et les caractéristiques recherchées par les parisiens candidats au départ, afin d’en déduire les villes les plus adaptées pour eux.

Pour cela, 15 métropoles françaises ont été passées au peigne fin et classées selon les 7 critères clés des franciliens ayant pour projet de quitter leur région : niveau de vie, climat, environnement, situation géographique, culture & loisirs, sécurité et emploi. Au total, 35 indicateurs ont été pris en compte et regroupés dans ces 7 critères.

Enfin, nous avons trouvé indispensable de rappeler que ce classement est purement objectif et repose sur l’opinion de la moyenne. Pour aller plus loin, nous vous proposons sur cette page de personnaliser le classement selon l’importance que vous accordez à ces critères.

Principaux résultats

Montpellier, Aix-en-Provence et Toulouse sont les 3 villes qui sembleraient les plus à mêmes de satisfaire ces cadres parisiens en recherche d’une nouvelle vie en province.

classement des villes de l'étude paris je te quitte

La migration vers la province, un phénomène qui concerne principalement les jeunes couples en train de fonder une famille

Avec 77% de personnes en couple, dont , souvent en bas-âge, un profil sociodémographique bien identifié pour ce phénomène se dégage nettement.

Plébiscitée par 89% des personnes interrogées, l’amélioration de la qualité de vie est la raison n°1 du départ. Dans cette qualité de vie se regroupent plusieurs paramètres tels que le stress, l’environnement, le niveau de vie … En effet, diminuer le stress est la 2e raison évoquée comme motif du changement, devant le coût de l’immobilier parisien.

top des raisons pour quitter paris

Lorsqu’il existe un élément déclencheur, il s’agit le plus souvent de l’arrivée des enfants (24% des envies de départ sont provoquées par ce facteur), suivi par le désir d’acheter son logement (dans 15% des cas).

Le Sud trust le podium : Montpellier en tête du classement général, devant Aix-en-Provence et Toulouse

3 villes se démarquent des autres métropoles par leur score : Montpellier, Aix-en-Provence et Toulouse. Un point commun les réunit : leur emplacement géographique dans le Sud de la France, les créditant d’un climat très agréable à vivre. Montpellier tire encore un peu plus son épingle du jeu et finit en première position, grâce à son bon classement sur l’ensemble des critères.

Aix-en-Provence est en première place sur la sécurité et le climat. De bons scores également sur le niveau de vie, l’emploi et la situation géographique lui permettent de finir 2e. En revanche, le côté environnement est en retrait du fait de la pollution, malgré une première place sur l’indicateur de la densité en espaces verts.

Toulouse en 3e position compte parmi ses points forts : l’environnement, le climat, la culture & les loisirs (notamment sa 3e place sur les infrastructures sportives). Le niveau de vie et la sécurité sont ses points faibles, avec un taux de délinquance parmi les plus élevés des villes de cette étude.

Lyon et Paris, le règne de la culture et de l’emploi

Lyon, en 4e position creuse un peu l’écart avec le peloton. C’est la 1ere ville de province sur la culture et la 2e sur l’emploi, grâce à un taux d’emploi particulièrement bon. Si les salaires restent élevés, c’est pourtant le niveau de vie qui est le critère pénalisant pour Lyon, du fait d’un coût de l’immobilier et de la vie supérieur aux autres villes du panel.

Paris finit 6e de notre classement général. Nous avons volontairement laissé Paris parmi les métropoles de notre étude pour voir son positionnement au milieu des villes de province, ses atouts et ses faiblesses. Paris remporte la première place, et de loin, sur l’aspect culturel. Elle bénéficie également d’un très bon classement sur l’emploi. Mais le niveau de vie en dessous des autres métropoles et sa situation géographique, loin de la mer et de la montagne, la pénalise.

Un score très serré pour Nice, Marseille, Strasbourg, Rennes, Bordeaux et Nantes

Dans le Sud Est, Nice combine de très bons scores (climat, situation géographique, sécurité et emploi) avec de moins bons (culture, environnement). Marseille jouit d’un excellent climat et dispose de beaucoup d’attraits culturels mais l’emploi n’y est pas suffisamment dynamique et la ville est bonne dernière sur le critère environnement.

Ensuite, Strasbourg est parmi les plus sûres de ce classement mais est pénalisée par son climat du Nord et par son classement sur l’emploi. Rennes, occupe une 2e place sur l’environnement, mais reste une ville où l’emploi est vécu comme problématique et l’accès à la culture plus limité.

Enfin à l’Ouest, Bordeaux, avec sa première place sur l’emploi, fait figure de ville dynamique, mais comme beaucoup de grandes villes, a plus de problèmes de délinquance. Les points forts de Nantes sont l’emploi et l’environnement, pas de point faible en particulier à souligner mais des scores moyens sur les catégories niveau de vie, climat, sécurité et situation géographique.

Grenoble, Brest, Rouen et Lille terminent le classement

En fin de classement, Grenoble et Brest se suivent de près, puis Rouen et Lille. Rouen, Brest et Lille sont fortement pénalisées par leur climat, malgré un niveau de vie attractif à Rouen et Brest. Brest a néanmoins de bons atouts à valoriser : un environnement peu pollué (1ere place sur la pollution) et très vert ainsi que moins de problèmes d’insécurité. Les points forts de Grenoble sont l’emploi et le niveau de vie, avec une 3e place sur le critère de l’emploi du fait de son 2e meilleur taux d’emploi.

A vous de faire votre propre classement !

Sur cette page, vous pourrez choisir vous-mêmes l’importance que vous accordez à chacun des critères identifiés afin de réaliser un classement personnalisé des villes de l’étude.

Accéder aux documents de l’étude

Vous pouvez télécharger le communiqué de presse en cliquant sur ce lien :
communique_presse_etude_parisjetequitte_2016.pdf.

etude_parisjetequitteLes résultats complets de l’étude sont disponibles gratuitement pour les membres inscrits à la newsletter. Pour y accéder, entrez vos coordonnées ci-dessous :


Prénom, Nom

Adresse Email

2017-10-26T10:09:28+00:00

2 Comments

  1. Gaël 31 janvier 2017 at 10:40 - Reply

    Sinon Angers, qui arrive en première position dans le classement de l’Express « Quitter Paris », on l’étudie même pas dans le classement ? http://www.lexpress.fr/emploi/palmares-des-villes-ou-il-fait-bon-vivre_1498334.html

    • Aurelie 31 janvier 2017 at 10:53 - Reply

      Bonjour Gaël,

      Pour cette première version de l’étude, nous avons fait le choix de nous limiter aux 15 plus grandes villes de France. Mais on ajoutera d’autres villes pour la mise à jour, c’est noté pour Angers 🙂

Laisser un commentaire