Originaire du Poitou Charentes, Pierre est arrivé à Paris pour débuter sa vie professionnelle en médecine nucléaire. Il décide de quitter Paris pour Châteauroux fin 2017 et nous raconte son départ. Découvrez son histoire !

La vie à Paris en tant que jeune actif

Arrivé à Paris pour des raisons professionnelles, après ses études de médecine, Pierre commence par effectuer des remplacements à Paris. Il va y rester deux ans avant de décider de partir.

Comme beaucoup de jeunes actifs, il apprécie la vie parisienne et notamment « son dynamisme, l’accès à la culture et la vie nocturne ». Mais au bout de quelques temps, les aspects négatifs prennent le dessus « la pollution, le coût de la vie ».

Sur le plan professionnel, les habitudes de pratique de la médecine en région parisienne ne correspondent pas tout à fait à sa vision « plus impersonnel et moins d’échanges entre praticiens, peut être moins de confiance ressentie de la part des patients ».

Il décide alors de partir.

Le choix de quitter Paris pour Châteauroux

C’est le projet professionnel de Pierre qui va orienter son départ : « les opportunités pour s’installer en médecine nucléaire étaient à Blois et Châteauroux, où j’avais aussi eu l’occasion de faire des remplacements ».

Pierre est aussi guidé par l’envie de regagner en qualité de vie : « j’étais en recherche d’une ville moins sonore, je recherchais le calme ». Pierre apprécie beaucoup la nature et les balades en forêt ce qui lui semblait plus accessible depuis Châteauroux.
Enfin, la localisation très centrale de la ville acheva de le convaincre : « c’est en plein centre de la France, ce qui permet de partir dans toutes les directions ».

C’est ainsi qu’il fait le choix de quitter Paris pour Châteauroux.

portrait quitter paris pour Châteauroux

Docteur Pierre Plantiveau
© Agence d’Attractivité de l’Indre

L’installation à Châteauroux

Quitter Paris pour Châteauroux : le déménagement

Son déménagement se déroule sans difficultés particulières. Il s’installe d’abord dans une location airbnb qu’il loue à la semaine en attendant de trouver un logement plus long-terme.

Pour ses beaux-enfants, le déménagement fut très bien vécu. « Ils ont été contents d’avoir plus d’espace, une plus grande chambre. L’école est à deux pas, on sent moins d’insécurité et de pollution. Pour la plus grande qui avait 5 ans, elle a été un peu triste de quitter ses amis mais elle a pu, facilement, se recréer un cercle amical et retrouver ses marques. »

L’intégration sur le plan professionnel

Sur la plan professionnel, Pierre s’est senti très vite intégré dans la communauté médicale locale : « J’ai tout de suite trouvé un esprit très solidaire entre médecins, une véritable « confraternité ». Entre praticiens, on se connaît, on se croise souvent, on se tutoie : ici on peut véritablement compter les uns sur les autres, cela crée une excellente ambiance de travail. »

A Châteauroux, pas de compétitivité entre médecins, bien au contraire, ce qui a un effet très positif selon Pierre : « cette entraide donne une qualité de soins qui est vraiment à la hauteur. Ce que l’on n’a pas en termes d’effectifs, on le compense par une bonne organisation. »

Même dans la relation médecins-patients, Pierre sent une différence « la confiance dans le corps médical est plus importante ici : c’est une médecine plus « paternaliste »».

Tout cela l’a conforté dans son choix de s’installer à Châteauroux.

portrait quitter paris pour Châteauroux

Equinoxe – Scène Nationale
© Benjamin Steimes – Châteauroux Métropole

La vie à Châteauroux

Une situation géographique très centrale

Située dans le département de l’Indre, en région Centre-Val de Loire, la ville de Châteauroux bénéficie d’un emplacement central, au coeur de l’hexagone.

Pierre apprécie cette situation et la proximité de la capitale : « en 2H de train nous sommes à Paris, c’est très pratique pour y passer des weekends, aller voir des expositions ou sortir ».

La ville de Châteauroux

Une ville à taille humaine, qui a tous les avantages d’une grande !

Châteauroux est une ville à taille humaine : « Tout est à proximité. C’est une ville avec une bonne ambiance, où les gens sont sympa. »

Le centre-ville a été restructuré pour le rendre plus aéré : on circule très bien. « On peut tout faire à pied ou en vélo, plus besoin de prendre le métro ou le bus 🙂 En 5 minutes, on est au travail, à la gare, aux courses, … Pas de stress ni de perte de temps dans les transports ! »

En termes de services et infrastructures, Pierre trouve tout ce dont il a besoin : « Les trains intercités fonctionnement bien ; on a la fibre ; on a tous les services d’une grande ville … Il y a même un aéroport ! »

Concernant la gastronomie, la ville n’est pas en reste : « il y a plein de restaurants où la cuisine est riche et copieuse, de bons vins du territoire (les vins de Touraine, les Reuilly …) ».

portrait quitter paris pour Châteauroux

Le Marché de Châteauroux
© Benjamin Steimes – Châteauroux Métropole

Une ville culturelle et sportive

Si l’activité culturelle est un point qui est sans surprise moins dense qu’à Paris, Châteauroux a néanmoins de sérieux arguments.

Le meilleur exemple en est sa salle Equinoxe – Scène Nationale, où Pierre a pu assister à différents spectacles vivants, de musique, théâtre … « La programmation est très variée, c’est très dynamique : il y a des représentations toutes les semaines. C’est un très bon tremplin pour de jeunes artistes.

Il y a aussi le cinéma l’Apollo avec sa programmation indépendante très pointue et le festival darc (danse, art, rythme, culture).
Pour le sport, le club de football est en ligue 2 depuis plusieurs années et les infrastructures sont adaptées pour les matchs. La ville est vivante le soir : les bars et restaurants sur les places sont animés, … »

En résumé « rien ne me manque ici » conclue Pierre.

La nature fait partie du quotidien

« Courir sur les bords de l’Indre, se balader en forêt, faire du VTT … Il y a beaucoup d’activités nature à faire dans la région » nous explique Pierre. Le Parc Naturel régional de la Brenne fait partie des lieux incontournables pour les amoureux de nature.

En ville, il y a le parc de Belle-Isle avec sa guinguette, sa piscine à vagues, des animaux (chevaux, taureaux) … On peut y faire des footings c’est très grand, c’est un endroit parfait pour des moments en famille, seul ou entre potes. »

quitter-paris-chateauroux-indre

Le Parc Naturel régional de la Brenne, dans l’Indre
©Ph Rolland

Le conseil de Pierre pour ceux qui hésitent à partir

Selon Pierre, « Châteauroux, il faut l’essayer … et après vous n’aurez qu’une envie, celle de rester ! La proximité de Paris en train, la qualité de vie tellement supérieure, l’ambiance, la vie professionnelle, les gens, … On s’y fait très vite et on ne veut plus repartir. »

Plus d’informations sur Châteauroux dans notre dossier Vivre à Châteauroux.

Photo principale : © Benjamin Steimes – Châteauroux Métropole