Après avoir grandi dans un petit village, Laura a vécu 7 ans à Paris. Une opportunité professionnelle dans les bureaux nantais de son entreprise s’est présentée, l’occasion rêvée pour enfin sauter le pas. Laura a accepté de témoigner et nous raconter sa nouvelle vie à Nantes.

LA VIE A PARIS

Quitter son village pour la capitale

Laura est originaire de la Région Centre. Elle a grandi dans un petit village, près de Chartres, au calme et proche de la nature. C’est au moment de se lancer dans ses études supérieures que Laura a fait le choix de quitter son village natal pour Paris. En effet, Paris offrait les meilleures formations dans le domaine de l’Art et du Design. Elle y restera 7 ans, le temps de faire ses études, mais avec en tête, l’idée de repartir un jour…

Les joies de la richesse culturelle parisienne

Cette passionnée d’Arts a beaucoup apprécié la vie culturelle parisienne : les musées, expositions, le patrimoine parisien et sa diversité. Ayant occupé trois postes dans trois entreprises différentes, Laura a eu l’opportunité de découvrir le charme de différents quartiers parisiens. Elle habitait proche du Bois de Boulogne ; un peu de verdure pour pouvoir s’aérer.

Un besoin de « respirer »

« Ce qui me manquait à Paris, c’était d’avoir de l’air, pouvoir respirer. On voit peu le ciel bleu entre les immeubles. », nous raconte Laura.

Au début de sa vie parisienne, Laura était en collocation, dans un appartement plutôt spacieux. Mais quand le temps est venu pour elle de vivre seule, elle a été confrontée aux difficultés du marché de l’immobilier parisien. Finalement, elle a réussi à se loger dans un 20m² aux portes de Paris.

Ayant l’habitude de passer du temps en voiture, ce n’est pas tellement la durée des transports qui l’impactait, mais plutôt le manque de dimension humaine : « quand on vit dans un petit village on a l’habitude de dire bonjour aux gens. A Paris, les gens n’ont pas de patience. »

Sa famille étant originaire de Bretagne, Laura avait comme volonté de se rapprocher du grand air, de la mer et de retrouver une ville moins dense.

page ville nantes

LA CONCRÉTISATION DU PROJET DE DÉPART

« Un choix de ville simple et un peu prémédité ! »

Laura étudiait à l’Ecole de l’Image des Gobelins et était à la recherche d’une alternance pour finaliser ses études. A ce moment là, Laura a orienté sa recherche d’entreprises vers celles qui avaient un bureau à Paris mais aussi à Nantes. C’est à ce moment là que Laura a découvert Lucca, l’entreprise qui propose une gestion administrative et RH simplifiée.

Nantes était le parfait compromis pour retrouver une vie culturelle assez riche tout en se rapprochant de la nature : « en choisissant Nantes, je pouvais me rapprocher de la mer et de ma famille. A 1h de la plage et 1h de Rennes, j’avais la possibilité d’y aller tous les weekends. »

Côté professionnel, Laura est UX Designer, un nouveau métier du numérique en forte expansion en Bretagne et Loire Atlantique. Les opportunités à Nantes dans ce domaine y sont donc nombreuses.

Les débuts chez Lucca…à Paris

Laura a rejoint Lucca à Paris à un poste de UX Designer en alternance. Dès son entretien d’embauche, Laura a abordé le sujet de mobilité en région. L’entreprise lui a confirmé la possibilité d’une mutation future à Nantes en fonction des besoins et opportunités à venir.

Après 1 an en alternance à Paris, Laura a affirmé sa volonté de rejoindre les bureaux nantais. Concours de circonstances ; l’un de ses collègues occupant un poste équivalent à Nantes souhaitait, pour des raisons personnelles, venir à Paris. Elle a donc fini ses études à Paris et a fait ses valises pour Nantes, en septembre dernier.

LE DEPART

Un départ bien orchestré

« J’étais contente de partir pour une nouvelle aventure dans une ville que je ne connaissais pas vraiment. C’est comme recommencer sur une feuille blanche. »

Le marché de l’immobilier à Nantes est très tendu. Laura a effectué ses recherches de logement sur le site Leboncoin. Elle a étudié de nombreuses annonces avant de pouvoir décrocher une visite. « Pour les visites, ce n’était pas évident. Il fallait jongler entre ma vie à Paris, l’emploi du temps de mes garants qui devaient être présents, et les créneaux de visites disponibles ». Elle n’a finalement visité qu’un seul appartement, qui correspondait à ses critères, et a eu la chance de pouvoir l’obtenir !

Le déménagement de Laura s’est fait en deux temps, un premier déménagement de Paris à Chartres pour stocker ses affaires le temps de disposer de son appartement Nantais, puis un deuxième déménagement entre Chartres et Nantes. Dans les deux cas, Laura a loué un utilitaire.

Un nouveau rythme professionnel chez Lucca Nantes

En quittant les bureaux parisiens de Lucca, c’est également ses collègues et son équipe que Laura a quitté, même si des déplacements sont régulièrement prévus pour se réunir. L’organisation flexible chez Lucca et notamment les outils mis en place pour le travail à distance permettent une bonne communication entre les équipes de Paris et Nantes.

Laura a également du s’adapter à la vie d’entreprise de Lucca Nantes. Les bureaux nantais comptent une soixante dizaine de personnes, un esprit familial qu’elle apprécie tout particulièrement. Elle y trouve également un rythme de travail plus souple.

LE BILAN : UN NOUVELLE VIE A NANTES, SANS REGRETS

Une entreprise humaine qui a favorisé son intégration

Laura est pleinement satisfaite d’avoir rejoint les bureaux nantais de Lucca. Cette ambiance familiale offre des moments de vie de qualité entre collègues : le rituel du café à 9h45 avec la communication des dernières informations de l’entreprise, les pauses déjeuner du midi, les parties de tarot… « Les gens prennent plus le temps de partager leurs compétences ou des moments d’échanges ! », nous explique Laura.

lucca RS


Découvrez Lucca à Nantes

Le quotidien de Laura à Nantes

En quittant Paris pour Nantes, le logement de Laura a doublé en superficie. Elle profite d’un appartement avec une chambre de 40m², à 15 minutes des nouveaux bureaux de Lucca.

L’intégration de Laura parmi les nantais a été facilitée par les connaissances qu’elles avaient sur place. L’ambiance familiale et les événements extérieurs de Lucca lui ont permis de nouer rapidement des liens avec ses collègues. « Mes collègues organisent régulièrement des sorties en dehors des horaires de travail. Nous allons souvent boire un verre le soir et ils me partagent leurs conseils sur la ville ».

Elle a également découvert deux outils pour faciliter l’intégration des nouveaux arrivants à Nantes : le site d’accompagnement de Nantes Métropole et l’application Mobile « Nantes dans ma poche ».

Les coups de cœur de Laura dans sa nouvelle vie Nantaise

A Nantes, Laura aime profiter des espaces verts, faire du sport au bord de l’Erdre ou flâner dans le centre ville à la recherche de nouveaux concepts du type « café-librairie » ou « café-mercerie ». Côté artistique, l’offre est certes moins importante qu’à Paris mais Laura trouve tout de même des espaces culturels ou expositions de qualité.

Quand le beau temps est au rendez-vous, Laura part les weekends à la mer ou voir sa famille du côté de Rennes. Il lui arrive également de retourner à Paris pour y retrouver des amis. Elle nous confie qu’elle profite beaucoup plus de la ville maintenant qu’elle n’y habite plus !

portrait laura nantes bretagne

Un conseil pour tous ceux qui ont envie de partir ?

« Changer de ville c’est une nouvelle aventure. Il faut essayer d’être le plus positif possible et se demander si on en a vraiment envie. Si c’est le cas, il faut arrêter de se poser mille questions et se lancer ! Je pense qu’il faut regarder en amont à quoi ressemble la ville, chercher des centres d’intérêts et voir comment on peut les faire perdurer ailleurs. Quitter Paris, c’est comme un saut à l’élastique, il faut y aller 🙂 »

Laura est ravie de sa nouvelle vie à Nantes. Elle nous confie n’avoir aucun regret et avoir maintenant une vie où elle peut « respirer autrement et de nouveau » !

Merci Laura pour ce témoignage.

Crédit photo : Nantes – l’Erdre ©François de Dijon / CC BY-SA