Vous exercez dans le secteur de la santé et vous souhaitez rejoindre un département qui investit pour une médecine rurale de qualité ? Alors le Lot est un département idéal pour vous installer ! Dans ce dossier, découvrez les structures qui maillent le territoire et les dispositifs d’accompagnement dédiés aux professionnels de santé.

Les structures médicales

Des centres hospitaliers de qualité

Bien que majoritairement rural, le département du Lot compte 2 centres hospitaliers qui se distinguent à Cahors et Figeac et les hôpitaux de Gourdon, Gramat et Saint-Céré. Organisés dans un Groupement Hospitalier de Territoire, les établissements comptent chacun plusieurs spécialités. Parmi eux, le centre hospitalier de Figeac réunit plus de 400 agents, dont une cinquantaine de médecins, qui gère 262 lits, répartis entre l’hôpital et deux EPHAD. L’un des EPHAD dispose aussi d’une unité de 14 places destinées à l’accueil de personnes désorientées, souffrant de troubles du comportement.

Le centre hospitalier de Cahors

Situé en plein cœur de la ville, le centre hospitalier de Cahors est le plus gros établissement de santé du Lot. Plus de 1 000 agents permanents y travaillent, secondés par de nombreux stagiaires et étudiants. Sur place, plus d’une quarantaine de spécialités, parmi lesquelles la cardiologie, différents types de chirurgie, la maternité, la neurologie ou encore la réanimation. Le CH de Cahors est également en liaison régulière avec l’hôpital de Rangueil à Toulouse, avec lequel des transferts rapides peuvent être organisés pour certaines opérations.

Parmi les dernières innovations, le CH de Cahors a mis en place un service de pré-admission en ligne et une borne d’accueil interactive permettant de faciliter la prise en charge des patients. Le travail d’orientation est facilité et celui des agents d’accueil est allégé pour se concentrer sur des admissions plus complexes. Le temps d’accueil est aussi réduit pour les patients qui peuvent être orientés directement vers le service approprié à leur pathologie.

Lot

Façade du Centre Hospitalier de Cahors
© Cellule communication du GHT Lot

Les Maisons de Santé (MS)

Pour garantir une offre de santé de qualité et l’accès à des soins de proximité, le département a engagé une politique d’aménagement du territoire conséquente. En quelques années, 12 maisons de santé ont été créées et 2 autres sont à venir. Ces MS pluriprofessionnelles constituent une véritable opportunité pour les professionnels de santé qui souhaitent bénéficier de leur dynamique collective. Basées sur le partage et la collaboration entre praticiens, les MS permettent aussi aux professionnels de suivre leurs patients tout au long de leurs parcours de soins.

Parmi les 12 MS du territoire, celle de Labastide-Murat fait figure de réussite. Inaugurée en 2015, cette maison regroupe 2 médecins généralistes, un cabinet de 6 infirmiers, 1 dentiste, 1 diététicienne, 2 Kinésithérapeutes, 1 Orthophoniste, 1, Ostéopathe, 1 Pédicure-podologue, 1 Psychologue clinicien et 1 Sage-femme ainsi qu’1 médecin vasculaire et 1 rhumatologue. Une équipe du Gérontopôle de Toulouse a également été détachée sur place, suite à un partenariat noué entre les deux établissements. Pour vous permettre d’exercer dans les meilleures conditions, la structure dispose de son propre bassin aquatique, d’un accueil de jour dédié aux personnes atteintes de la maladie d’Alhzeimer ou en perte d’autonomie et d’un accueil mutualisé pour faciliter l’orientation des patients. Elle a notamment reçu le label « Pôle d’Excellence Rurale » décerné aux projets les plus innovants des territoires ruraux.

Dans le même esprit, la Maison de Santé pluridisciplinaire Simone Veil à Figeac recherche aussi des médecins généralistes et des spécialistes pour compléter son équipe d’une trentaine de professionnels. Parmi les postes disponibles, celui d’angiologue, de dermatologue, d’ophtalmologue, de neurologue, et de pédiatre. Des bureaux vacants sont disponibles pour accueillir ces nouveaux praticiens dès leur arrivée. La MS offre aussi aux candidats la possibilité d’exercer un seul jour par semaine, si certains ne veulent pas y consacrer un temps plein.

professions médicales exercer dans le Lot

Maison de Santé de Souillac
© Département du Lot

Des maisons de solidarité départementales et Espaces Personnes Âgées

La solidarité est la première compétence du département. Chaque année, plus de 108 M€ y sont consacrés. Pour s’assurer d’une prise en charge rapide et efficace des différents publics, le Lot a mis en place une organisation dédiée reposant sur 9 maisons de solidarités départementales et 4 Espaces Personnes Âgées.

Véritable guichet unique visant à faciliter les démarches, les Espaces Personnes Âgées ont été créés pour apporter des réponses personnalisées aux séniors et à leurs familles. Chaque espace a son propre secrétariat et comprend un coordinateur gérontologique et un travailleur social chargé de l’évaluation de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) qui coordonnent l’ensemble des acteurs dédiés au suivi d’une personne âgée.

Les dispositifs d’accueil et d’aides à l’installation

L’accueil spécifique des internes en médecine

Si vous êtes interne ou stagiaire en médecine, le Lot vous accueille à bras ouverts ! Pour faciliter l’installation de jeunes praticiens et pallier aux nombreux départs à la retraite, les acteurs se mobilisent. Ainsi, Figeac organise des rencontres annuelles entre internes, élus locaux et professionnels du secteur pour initier le dialogue et assurer la transmission entre les générations.

Le Département organise des opérations similaires depuis 2017. Toutes ces initiatives, qui se répètent dans certains centres hospitaliers lotois, visent à démontrer la dynamique collective en matière de santé et présenter aux candidats les dispositifs dont ils peuvent bénéficier en s’installant dans le Lot.

Lot

Gestion des internes en médecine par Dr. Arnaud Ferouelle médecin urgentiste à l’hôpital de Cahors
© Département du Lot

Un réseau de référents accueil pour faciliter votre intégration

Si vous vous installez dans le Lot, vous pourrez compter sur la force d’un réseau de référents accueil professionnels pour vous guider. La vingtaine de membres vous renseigne sur les structures existantes et vous oriente vers les interlocuteurs les mieux placés pour vous aider. La force du réseau repose avant tout sur l’entraide et la solidarité que partagent les femmes et les hommes qui le composent.

En poussant la porte des ambassadeurs Oh my Lot ! vous découvrirez aussi un réseau de passionnés. Lotois d’origine ou nouveaux arrivants, professionnels de santé ou non, les ambassadeurs vous partagent leur expérience et leur amour du Lot. Au-delà de votre intégration professionnelle, bénéficiez de leurs conseils sur la recherche de logement, la scolarité ou les activités de loisirs : un bon moyen de faire de nouvelles rencontres et de vous intégrer plus facilement.

Des aides financières

Enfin, la quasi-totalité du département du Lot étant classé comme « zone fragile, en termes de démographie médicale », les professionnels de santé qui s’y installent peuvent bénéficier de plusieurs incitations financières. Parmi ces aides, une exonération fiscale pour installation dans une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou le dispositif de Praticien Territorial de Médecine Générale (PTMG).

Ce dispositif PTMG garantit aux jeunes médecins généralistes, non encore installés ou installés depuis moins d’un an, un complément de rémunération. Cette garantie s’entend pour un montant de 6 900 € brut par mois et peut être versée pendant 2 ans. En contrepartie, le praticien bénéficiaire s’engage à appliquer les tarifs du secteur 1 et à réaliser un minimum de 165 consultations mensuelles en cabinet ou en libéral. Les premiers mois de votre installation dans le Lot sont ainsi sécurisés grâce à une rémunération minimale garantie et vous contribuez à renforcer l’offre de soins dans un territoire fragile où la patientèle sera ravie de vous accueillir.

Exercer dans le cadre privilégié du Sud-Ouest

Exercer dans le Lot c’est choisir un département qui s’engage durablement pour offrir un service de qualité et de proximité à ses habitants. Sur place, vous bénéficierez de structures récentes et très bien équipées qui favorisent la constitution d’un réseau solide et à taille humaine. Ici, les synergies se créent naturellement. Les différentes maisons pluriprofessionnelles facilitent l’échange et les collaborations entre les différents corps médicaux. A majorité rurale, le Lot est un département où convivialité et générosité s’expriment. Le bouche-à-oreille fonctionne et la création d’une patientèle est facilitée grâce à cette proximité.

La qualité et le confort de la vie lotoise sont aussi unanimement plébiscités par ceux qui y sont installés. À seulement 1h de Toulouse, le Lot séduit par son cadre naturel d’exception et l’accueil simple et authentique de ses habitants. Des vignobles de Cahors, aux crêtes du Ségala, en passant par l’alternance des causses et vallées et les lits bleutés du Lot et de la Dordogne, les possibilités de sorties natures et sportives sont illimitées ! Le Lot possède aussi un patrimoine architectural d’exception. Entre villages de charme, grottes préhistoriques ou châteaux médiévaux, chaque jour de repos sera l’occasion d’une nouvelle découverte.

professions médicales exercer dans le Lot

Maisons médiévales dans le village de Castelnau-Montratier
© Département du Lot

Pour tout savoir sur le Lot, ses richesses naturelles et son offre culturelle, n’hésitez pas à lire notre dossier Vivre dans le Lot. Si votre conjoint n’exerce pas une profession médicale, notre dossier Travailler dans le Lot lui présente les principaux secteurs d’activités et les entreprises du département qui recrutent. Enfin, pour ceux qui ont besoin d’être inspirés, découvrez les témoignages de Claire et Sophie qui ont toutes deux quitté Paris pour le Lot !