Capitale du Champagne, Epernay a tout mis en œuvre pour que ses habitants et ses visiteurs puissent découvrir la richesse de ses crus et leur histoire. De grandes marques champenoises y sont présentes, non seulement sur la magnifique avenue de Champagne, mais aussi à travers divers sites et villages que vous – et vos papilles ! – prendrez plaisir à dénicher. Suivez le guide !

Tomber sous le charme du patrimoine

L’avenue de Champagne à Epernay

Les célèbres maisons de champagne

Majestueuse, l’avenue de Champagne est quasiment aussi luxueuse que les Champs-Elysées parisiens, avec son enfilade d’hôtels particuliers, de petits châteaux et de belles demeures contemporaines. Sur plus d’un kilomètre de long, les façades du XIXe siècle, les belles grilles en fer forgé, la somptuosité des jeux de lumière (en nocturne), restituent le prestige associé au vin de la région. Les plus grandes marques de champagne y possèdent hôtels particuliers et grandes maisons de négoce, où vous pouvez déguster le délicieux breuvage. L’avenue a d’ailleurs été retenue comme une zone cœur de l’inscription des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

séjour thématique epernay champagne

Champagne Collard-Picard
© Ville d’Epernay

Le Foudre de Mercier

Eugène Mercier était un homme qui voyait grand. Il voulait des vins de qualité homogène, et pour cela, il lui fallait un grand contenant. Il imagine alors en 1870 la construction d’un immense tonneau, un foudre. Il faudra deux années pour venir à bout des difficultés techniques concernant le plan du mastodonte et 150 chênes pour le fabriquer.

Mais ce n’est qu’en 1887 que 1600 hectolitres de champagne emplissent enfin le tonneau géant : l’équivalent de 200 000 bouteilles. Le monstre pèse 20 tonnes. Deux ans plus tard, à l’occasion de l’Exposition universelle qui se tient à Paris, Eugène Mercier se saisit de l’opportunité pour faire valoir ses vins et sa marque. Monté sur quatre roues gigantesques, le foudre entame son épopée vers Paris, traîné par douze paires de bœufs. Une semaine plus tard, il arrive aux portes de la capitale mais ne passe pas la porte de Pantin. Qu’importe ! Eugène Mercier achète cinq immeubles qui gênent le passage pour les faire « raboter » ! Le négociant veut que son foudre soit la construction la plus acclamée de l’exposition.
Ce foudre imposant est aujourd’hui visible à l’accueil des caves de la maison Mercier, situées sur l’avenue de Champagne.

Le Château Perrier

Autre incontournable de cette avenue légendaire, le Château Perrier. Cet édifice dans le style Louis XIII, construit entre 1855 et 1857, était l’hôtel particulier de Charles Perrier, directeur de la maison Perrier-Jouët fondée en 1811. Les plans de ce petit château sont calqués sur ceux du château de Sceaux, demeure de Colbert au XVIIe siècle, lequel a fait connaître le champagne à la Cour du Roi puis au monde entier.

Le bâtiment est très particulier car il possède quatre façades différentes ainsi qu’un mélange de plusieurs styles architecturaux. Pierre, brique et calcaire s’y côtoient dans une belle harmonie. C’est l’un des premiers édifices de style éclectique.

Classé aux Monuments Historiques, ce splendide château récemment rénové – et qui accueillera prochainement un musée unique, voir ci-dessous – est une visite à ne pas manquer.

Le Château Perrier, où se trouvera prochainement le Musée du vin de Champagne et d’Archéologie régionale
© Ville d’Epernay

Les autres bâtiments de la ville

Outre les somptueux édifices de l’avenue de Champagne, Epernay abrite bien d’autres bâtiments qui valent le coup d’œil. On peut citer, les deux « crèches Rachel », édifiées en l’honneur de la défunte épouse de Victor Auban-Moët (de Moët & Chandon) au XIXe siècle (rue des Jancelins et rue Thiercelin-Parrichault) ou encore la demeure située au 7 de la rue Jean-Moët, qui rappelle le Château Perrier avec son assemblage de pierres de taille, de briques et de toitures en ardoises. L’ancien hôpital relève du même type d’architecture, d’inspiration Renaissance classique.

Dans un autre style, au 39 de l’avenue Paul-Chandon, une superbe maison aux allures vénitiennes, en briques jaunes, avec des fenêtres en plein cintre inscrites dans des cadres rectangulaires, appelle le regard. Ces quelques exemples parmi tant d’autres promettent aux flâneurs de belles surprises lors d’une promenade : de nombreux architectes de renom y ont élevé des bâtisses exceptionnelles.

Le village de Hautvillers

À cinq kilomètres au nord d’Epernay se trouve un village particulier : celui de Hautvillers. C’est en effet sur ces coteaux qu’est né le champagne, en 1681, quand Dom Pérignon, le Grand Cellérier de l’abbaye du village, y composa la première recette du divin nectar.

Outre ce pèlerinage sur les traces historiques du champagne, avec la découverte de l’abbaye notamment, vous pourrez découvrir une autre particularité pittoresque dans ce village : 140 enseignes en fer forgé, toutes uniques, renseignent le visiteur sur l’activité des maisons et bâtiments.

Vue d’Epernay depuis Hautvilliers
© Ville d’Epernay

Découvrir les caves de l’avenue

Sous cette splendide avenue de Champagne et dans tout le quartier, ce sont 110 kilomètres de cave qui serpentent en un labyrinthe tortueux… et précieux : les souterrains abritent en effet 200 millions de bouteilles de champagne ! C’est une des raisons pour lesquelles cette avenue est aussi appelée « la plus riche du monde ». Visiter ces caves est une aventure inoubliable !

À plus de trente mètres de profondeur, ces caves vous attendent pour explorer ce qui, dans sa totalité, représente une ville sous la ville ! Chaque année, près de 500 000 touristes admirent ce dédale au trésor inestimable.

S’instruire

Le Musée du vin de Champagne et d’Archéologie régionale

A l’intérieur du Château Perrier, le musée d’Epernay va rouvrir prochainement ses portes au public. Un grand travail de réhabilitation a été mené pour pouvoir offrir aux visiteurs une demeure et des collections de renommée internationale : il est l’un des 50 “Musées de France” conservant une collection de plus de 100 000 objets.

La collection qui concerne le vin et le champagne compte environ 6 000 pièces, tandis que la partie archéologie (du Paléolithique jusqu’au milieu du Moyen-Age) compte 80 000 pièces régionales ! Enfin, environ 600 objets révèlent les arts et traditions populaires du monde entier.

Conçu de manière moderne et ludique, le musée du vin de Champagne et d’Archéologie régionale offre quatre espaces différents permettant :

  • de découvrir de la formation du paysage champenois ainsi que des richesses paléontologiques de son sous-sol
  • d’admirer les collections archéologiques sur l’histoire de l’arrivée des hommes en Champagne ;
  • d’apprendre comment le champagne est élaboré ;
  • de mettre à l’honneur les collectionneurs et mécènes du XIXe siècle et de la Belle Epoque
séjour à Epernay

Musée du vin de Champagne et d’Archéologie régionale
© Ville d’Epernay

Prendre de la hauteur

Le ballon captif

Le premier ballon captif (ou aéronef) a été créé par Eugène Mercier (encore lui !) en 1900, afin de promouvoir son champagne et de permettre aux visiteurs de l’Exposition universelle de survoler Paris.

A votre tour, prenez de la hauteur (jusqu’à 150 mètres) pour douze minutes au-dessus de la ville et des coteaux du vignoble champenois.

séjour epernay champagne

Ballon captif
© Ville d’Epernay

Le Mont Bernon

Si vous avez le vertige et préférez garder les pieds sur terre, vous aurez quand même la possibilité d’admirer la ville dans son ensemble, ainsi que ses environs, depuis le sommet du Mont Bernon.

Ce parc de trois hectares, classé Monument naturel depuis 1963, culmine en effet à 207 mètres de hauteur et offre un vaste panorama à 360 degrés. Des panneaux thématiques vous renseigneront sur l’histoire du site et son importance.

sejour epernay champagne

Vue depuis le Mont Bernon
© Ville d’Epernay

La tour de Castellane

Point culminant à l’intérieur de la ville et classée aux Monuments Historiques, la Tour de Castellane est une autre alternative pour bénéficier d’un beau point de vue, à condition de gravir ses 237 marches ! Haute de 66 mètres, elle est ornée des noms de grandes villes du monde et de blasons des principales villes marnaises.

Édifiée au début du XXe siècle, la tour est caractéristique des constructions de cette époque, avec un style bigarré qui mélange balustres en pierre de taille, briques, décorations en émail…

Les hauts de Cramant ou d’Avize

Si vous souhaitez faire une petite randonnée, rien de tel qu’un circuit qui vous mènera des hauteurs d’Avize jusqu’aux falaises de Grauves, en passant par le parc Vix d’Avize et le point de vue de Cramant. Une vue à 360° de la région !

Ce parcours d’une douzaine de kilomètres, à travers vignes, champs et bois, dure en moyenne quatre heures. Vous pouvez aussi tout simplement vous rendre en voiture à Avize et à Cramant, deux charmants villages, afin d’admirer le panorama depuis les belvédères.

Se promener au milieu des vignobles

Les jardins des vignes de Cumières et de Chouilly

Dans le prolongement de l’avenue de Champagne, le jardin de Chouilly met en scène la vigne sous toutes ses formes et dans tous ses états. Vous pourrez y découvrir le vignoble champenois en miniature, vous plonger dans le monde viticole grâce à une exposition de photographies géantes, ou encore discerner tous les vignobles de France. Il s’agit d’un musée en plein air.

A Cumières, ce sont des sculptures d’acier (façonnées à la main par l’artiste Eric Sléziak) qui déclinent huit thématiques liées à la viticulture : la taille, le sulfatage, les vendanges, le pressoir, le remuage, la dégustation…
Les sculptures sont éparses dans le jardin, le long de la Marne, sur environ 800 mètres de promenade.

séjour Epernay

Le jardin de vignes de Chouilly
© Ville d’Epernay

Le sentier du vigneron à Mutigny

Le plus haut village de la Champagne, situé à 204 mètres d’altitude, vous attend pour une balade guidée de deux kilomètres dans les vignes. Pendant 1h30, vous apprendrez une foule de choses sur ce vignoble d’exception et l’art de la viticulture lors de chacune des onze étapes pédagogiques.
Mais après l’effort, le réconfort : une dégustation vous sera proposée, avec une, deux ou trois coupes selon la formule que vous retiendrez.

Le circuit « Les coteaux sud d’Epernay »

Tenté par une « Escapade pétillante et gourmande » ? Alors rendez-vous le 4ème dimanche de juin pour un week-end convivial à la découverte des treize villages situés aux pieds d’Epernay. Ce circuit proposé par une association (Les Coteaux sud d’Epernay) vous embarque sur 7,5 kilomètres au milieu des vignes, avec sept étapes gastronomiques.

Au programme, découverte du terroir, et, à chaque étape, un menu complet, de l’apéritif au dessert, accompagné par des animations musicales variées. Sur inscriptions uniquement.

Réalisé en partenariat avec la Ville d’Epernay
Photo principale : Balade dans les vignes depuis Cramant avec vue sur Epernay © Ville d’Epernay