Les mots des habitants

« Je suis né ici sur la colline des Andelys. J’aime le monde agricole et j’ai choisi de prendre la succession de mes parents. Faire du bio dans un cadre comme celui-ci, à côté d’un site qui est protégé cela va de soi. Je suis fier et content d’évoluer dans cet environnement. »
Philippe

Les Andelys

La Seine aux Andelys
© ADT de l’Eure A. Cocherie

La balade nature

La boucle Richard Cœur de Lion est une agréable balade de 2 h 30. Cette promenade passant par le centre et les alentours de la ville permet de découvrir l’histoire des Andelys et de son château légendaire, le Château-Gaillard. Amateurs de beaux paysages et de patrimoine, cette randonnée est parfaite pour profiter d’un après-midi agréable ou d’un pique-nique en bord de Seine.

Les Andelys

Richard Cœur de Lion
@ ADT de l’Eure J-F. Lange

L’événement immanquable

Pendant deux jours au mois d’octobre, la ville des Andelys organise un événement, le tournoi de Béhourd, qui vous fera découvrir le monde médiéval. Des combats en armure au camp médiéval, en passant par la fauconnerie, c’est un évènement à ne pas manquer pour les petits comme les plus grands.

Les Andelys

Tournoi de Béhours Les Andelys Léa Daix
©traveltheworldwithlea

Le lieu incontournable

Aux Andelys vous pouvez trouver la forteresse de Richard Cœur de Lion, le Château Gaillard. Cette fortification impressionnera les amoureux d’Histoire et offrira aux randonneurs un superbe panorama sur la nature environnante et la vallée de la Seine.

Les Andelys

Moutons Les Andelys
© Aqua Calipso

Economie

Saviez-vous qu’aux Andelys, la société Holophane est experte dans la maîtrise du verre pressé et de l’optique (depuis 1921) ? Sa capacité à combiner ces deux compétences est unique. Cette société  a su évoluer et se diversifier : arts de la table, flaconnage de luxe, éclairage urbain, architecture, et surtout l’automobile, secteur dans lequel Holophane est leader mondial des composants verriers pour l’éclairage.

Les Andelys

Logo Holophane

Le point historique

Vestige imposant du duché de Normandie, dominant la Seine depuis plus de 800 ans, le Château Gaillard est un lieu important à découvrir dans la région.  Il fut construit en 1198 par Richard Cœur de Lion. Après la mort de ce dernier en 1199, son frère, Jean sans Terre en hérite. En 1204, Philippe Auguste s’en empare, marquant ainsi le rattachement de la Normandie au Royaume de France.

Les Andelys

Pique nique Copains dans l’Eure
©Sybil Rondeau

Ça s’est passé ici

L’inventeur du parachute est né aux Andelys ! Il s’appelle Jean-Pierre Blanchard et c’est un aéronaute. Passionné d’invention et de mécanique, il réalise en 1789 une prouesse, traverser la Manche en ballon. On peut encore aujourd’hui voir sa maison aux Andelys.

Les Andelys

Il a vécu aux Andelys derrière l’église Saint Sauveur du petit Andely. La plaque est toujours présente sur la maison.
Jean-Pierre Blanchard
©Ville des Andelys

Il est passé par là

Nicolas Poussin, célèbre peintre français du XVIIème siècle et représentant majeur du classicisme pictural, est né au hameau de Villers, commune des Andelys. Aujourd’hui vous pouvez visiter le musée du même nom et admirer son chef-d’œuvre « Le Coriolan supplié par sa famille ».

Les Andelys

Tableau Coriolan supplié par sa famille Nicolas Poussin
© Ville des Andelys

Le plat signature

À proximité de la Forêt de Lyons et du Château Gaillard, entre les Andelys et Étrépagny se trouve le Domaine de Frenelles. Ce domaine cultive les pommiers qui donnent le célèbre cidre Le Pressoir d’Or. Vous pourrez y déguster sur réservation du cidre fermier, du cidre rosé ou encore du cidre brut.

Les Andelys

Cidres Le Pressoir d’Or Boisemont
© Département de l’Eure S. Bachelot

Les bonnes adresses

Entre deux balades en bord de Seine, vos papilles n’auront pas fini de découvrir de nouvelles saveurs grâce à un panel d’hôtels-restaurants de qualité allant de l’atmosphère conviviale et la cuisine maison de la Brasserie de L’Hôtel de ville à la cuisine gastronomique de La Chaîne d’Or.

Les Andelys

Boire un verre en bord de Seine
© ADT de l’Eure J. F. Lange

Château Gaillard
© CD27, Sylvain Bachelot